Notre-Dame : pas d’augmentation significative des plombémies infantiles

Deux ans après l’incendie de Notre-Dame de Paris, Santé publique France indique : « sur plus de 1 200 dépistages dans des écoles des arrondissements exposés aux fumées, 13 cas de saturnisme (plombémie supérieure ou égale à 50 µg/L) ont été détectés. Les niveaux d’imprégnation des enfants résidant autour de Notre-Dame étaient proches de ceux estimés en population générale et plus faibles que ceux des enfants dépistés à Paris sur la période 2015-2018. Si les enquêtes environnementales menées autour des 13 enfants atteints de saturnisme ne permettent pas d’exclure une exposition liée à l’incendie, elles ont révélé, pour la totalité des enfants atteints de saturnisme, une source d’exposition au plomb indépendante de l’incendie ».

Pour en savoir plus : https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2021/surveillance-post-incendie-de-la-cathedrale-notre-dame-pas-d-augmentation-significative-des-plombemies-infantiles

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article