Nouvel appel à dissoudre l’Ordre

Le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) lance une pétition qui appelle à dissoudre l’Ordre des médecins jugé « nocif » et accusé de « multiples défaillances ».

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Compréhensible

    Le 18 avril 2021

    Se souvenir que le conseil de l'ordre des médecins, a quand même empêché des médecins de tenter de soigner ou de communiquer sur leurs expériences personnelles thérapeutiques... Assez surréaliste pour ce genre d'organisme qui nous vend de l'éthique, de la déontologie, ... Quand on ajoute, à ces faits, le dernier rapport de la cour des comptes, peu reluisant pour ce CO, on se demande pourquoi, Monsieur Mitterrand, n'avait pas tenu une de ses promesses de campagne, de supprimer ce genre d'organisme inutile, au minimum, pour la profession.

    Un rappel historique. La naissance de cet organisme, est récent, remonte à la période de 1940, pendant la guerre, lequel a débuté par une conduite "discutable", conséquence du fait de servir fidèlement le pouvoir et les choix politiques faits, en rapport avec la dénonciation de certains médecins.

    La médecine et les médecins ont existé bien avant la naissance de cet ordre et existent, à l'étranger sans ce genre d'organisme. Cela ne les empêche point d'être "éthiques" et de se comporter comme ils le doivent.
    Mais le CO brasse beaucoup d'argent, et dans ces circonstances, on peut comprendre les "vocations incommensurables" de certains médecins, pour ce genre d'organisme. Le rapport de la cour des comptes a signalé une mauvaise gestion avec, entre autre, "trop de charges". Se souvenir qu'en comptabilité, les indemnités servies aux membres, sont ventilés dans le poste des charges...

    Le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) a raison mais il serait étonnant que, le pouvoir politique actuel, le suive dans son souhait puisqu'il est directement impliqué dans les dérives de la période que le CO a couvert.

    Dr Christian Trape

Réagir à cet article