Pollution à la dioxine à Rouen : Agnès Buzyn se fait plus prudente

Autour de l’usine Lubrizol à Rouen, les premiers résultats d'analyses de détection de dioxines dans l'air « sont plus importants que la normale mais restent en dessous des seuils admis de toxicité » a affirmé mercredi 9 octobre sur Franceinfo le ministre de la Santé Agnès Buzyn, alors que les taux relevés sous le panache de fumée au moment de l'incendie ont été quatre fois plus élevés que la normale. Quelques jours auparavant, elle avait qualifié ces analyses de « très rassurantes »…

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article