Six personnes ont été tuées au cours des onze derniers mois en RDC pour avoir voulu lutter contre Ebola

Le ministère congolais de la santé a établi un recensement du nombre d’attaques perpétrées contre des personnes engagées dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola : trois cent agressions ont provoqué la mort de six personnes et blessé soixante-dix autres. Médecins et infirmières ont été régulièrement pris pour cible, mais l’on dénombre également parmi les plus récentes victimes un animateur radio qui avant son assassinat avait été régulièrement menacé pour sa diffusion de messages de prévention.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article