Stérilisations forcées au Japon : les médecins « doivent s’excuser »

La Japanese Medical Science Federation qui comprend 136 sociétés médicales considère que « la communauté médicale japonaise doit s'excuser pour son implication dans les stérilisations forcées dans le cadre de la loi, maintenant abrogée, de protection eugénique ».

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article