Transmission interhumaine du virus du Chapare en Bolivie

A l’occasion de la conférence annuelle de l’American Society of Tropical Medicine and Hygiene (ASTMH) qui se tient du 15 au 19 novembre, des chercheurs des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont confirmé la possible transmission interhumaine du virus du Chapare, un virus responsable d’une fièvre hémorragique potentiellement mortelle découvert dans la province bolivienne du même nom.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article