Un agrégat de cas d'encéphalites à tiques identifié dans l'Ain

L’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et la préfecture de l'Ain ont alerté jeudi à propos de l'apparition d'un foyer de cas d'encéphalites à tiques confirmés ou probables touchant 26 habitants du département. L'origine alimentaire de la transmission du virus est privilégiée et un "retrait-rappel" a été effectué visant des fromages au lait cru de chèvre et de vache d'une exploitation agricole du bassin d'Oyonnax. Un des patients, une personne présentant de lourdes comorbidités, est décédée.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article