VIH : l’EMA recommande l’autorisation d’un traitement antirétroviral injectable à longue durée d’action

L’European medicines agency recommande la mise sur le marché de deux nouveaux médicaments antirétroviraux (ARV), Rekambys (rilpivirine) et Vocabria injection (cabotegravir), qui utilisés conjointement permettent de prendre en charge les patients VIH + avec une charge virale inférieure à 50 copies/ml avec une injection tous les mois ou tous les deux mois.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article