Le traitement antibiotique des « formes chroniques » de maladie de Lyme serait inefficace

Le traitement antibiotique de la maladie de Lyme à la phase aiguë et lors des manifestations septiques tardives est tout à fait efficace. Cependant, malgré une antibiothérapie bien conduite, certains malades, qu'ils soient séropositifs ou non, peuvent se plaindre durant des mois ou des années de manifestations chroniques à type d'asthénie, de myalgies, d'arthralgies sans arthrite, de dysesthèsies et/ou de troubles de l'humeur ou de la mémoire. Le rôle des antibiotiques dans le traitement de ces manifestations chroniques était jusqu'ici controversé.
C'est pourquoi M.Klempner et coll. de Boston ont entrepris deux études contrôlées en double aveugle contre placebo d'un traitement antibiotique par 2 g par jour de ceftriaxone pendant un mois, suivi de 200 mg par jour de doxycycline pendant 2 mois sur deux groupes de patients ayant présenté une maladie de Lyme correctement traitée à la phase aiguë et souffrant de manifestations chroniques.
Les 78 malades du premier groupe avaient des anticorps dirigés contre Borrelia burgdorferi tandis que les 51 sujets du deuxième groupe étaient séronégatifs.
L'étude a été interrompue après que 107 malades aient achevé leur traitement, les résultats intermédiaires montrant l'inefficacité du traitement sur tous les symptômes et la très faible probabilité (3,9 chance sur 100) qu'une poursuite de l'essai jusqu'à son terme puisse trouver une différence significative entre les malades sous traitement actif et sous placebo, qu'ils soient séropositifs ou séronégatifs. Il est à noter que sous placebo, les malades se sont améliorés dans 36 % des cas, ce qui explique parfaitement les publications anecdotiques antérieures faisant état de bon résultats de l'antibiothérapie.
Le traitement de ces manifestations chroniques où l'immunologie (et peut-être la psychiatrie) joue un rôle majeur reste donc à trouver.

A.R.


Klempner M et coll. : " Two controlled trials of antibiotic treatment in patients with persistent symptoms and a history of Lyme disease." N Engl J Med 2001, preprint à paraître le 12 juillet.© Copyright Jim Online 2001

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article