Effets possibles de l’exposition au chlordécone sur le développement cognitivo-comportemental de l’enfant

Le chlordécone est un insecticide organochloré qui a été utilisé de manière intensive dans les bananeraies des Antilles françaises. S’il n’est plus employé depuis 1993, la pollution des sols durera encore plusieurs décennies, entraînant une contamination généralisée qui concerne également la population. La neurotoxicité des expositions aiguës chez les adultes est bien reconnue, tout comme ses propriétés œstrogéniques qui font de lui un perturbateur endocrinien.

Des données empiriques suggèrent que l'exposition prénatale affecte le traitement visuel des informations et la motricité fine des enfants, avec une prépondérance de ces perturbations chez les garçons. L’objectif de cette étude était de déterminer si les expositions pré- et postnatales au chlordécone avaient un impact sur les fonctions cognitives et comportementales d’enfants d’âge scolaire.

Evaluation de l’exposition prénatale et infantile dans la cohorte mère-enfant TIMOUN en Guadeloupe

La cohorte de naissance TIMOUN comprend 1 068 femmes enceintes recrutées entre 2004 et 2007, résidant en Guadeloupe depuis plus de 3 ans. Diverses caractéristiques ont été recueillies et du sang du cordon prélevé à la naissance afin de documenter l’exposition prénatale au chlordécone et à d’autres contaminants environnementaux. A l’âge de 7 ans, 576 enfants de la cohorte TIMOUN ont été examinés. A cette occasion, un nouveau prélèvement de sang de l’enfant était effectué et un entretien avec les parents a permis de recueillir des informations sur la santé de l’enfant. Le fonctionnement cognitif a été évalué à l’aide des quatre indices du test WISC-IV (Wechsler Intelligence Scale for Children-IV). Les difficultés de comportements étaient dépistées avec le questionnaire SDQ (Strengths and Difficulties Questionnaire) rempli par la mère, en distinguant les difficultés comportementales « externalisées » (colère, hyperactivité…) et celles « internalisées » (symptômes émotionnels, problèmes relationnels avec les pairs). Les associations ajustées aux covariables, entre les concentrations de chlordécone dans le cordon et à 7 ans et les résultats cognitifs et comportementaux des enfants ont été étudiées à l'aide d'une modélisation d'équations structurelles.

Parmi les 576 enfants (filles 51,6 %), les résultats du dosage de chlordécone à 7 ans et ceux des tests cognitivo-comportementaux étaient disponibles pour 446, alors que le taux de chlordécone dans le sang du cordon et les résultats des tests l’étaient pour 371 enfants. Le chlordécone a été détecté dans 88 % et 83 % des échantillons de sang du cordon et d’enfant, respectivement. Les moyennes géométriques des concentrations sanguines de chlordécone étaient de 0,13 µg/L dans le sang de cordon et de 0,06 µg/L dans le sang des enfants à l'âge de 7 ans.

Associations avec des difficultés comportementales et cognitives

Un doublement des concentrations de chlordécone dans le sang de cordon était associé à des scores de difficultés comportementales intériorisées à l’âge de 7 ans supérieurs de 3 % (intervalle de confiance à 95 % [IC] : 1,03-1,12), avec une association plus forte chez les filles. L’exposition post-natale était associée à davantage de difficultés comportementales externalisées (augmentation des scores de 2 % pour un doublement des taux), sans différence entre les sexes. Elle a également été associée à de moins bons scores de QI (quotient intellectuel) global (-0,64 point [-1,09 -0,18] pour un doublement du taux de chlordécone sanguin à l’âge de 7 ans). L’effet était plus marqué chez les garçons concernant le raisonnement perceptif, la mémoire de travail et la compréhension verbale.

Il n’est pas exclu que les associations mises en évidence soient attribuables à des facteurs de confusion non mesurés même si de nombreuses covariables ont été prises en compte. De plus d’autres contaminants neurotoxiques ont été mesurés et ajustés dans l’analyse de sensibilité afin de prendre en compte leur éventuelle contribution. Ces résultats suggèrent que les capacités cognitives et les difficultés comportementales à l'âge scolaire peuvent être influencées par l'exposition au chlordécone pendant l'enfance et in utero. Même si les tailles d’effet sont relativement modestes, elles pourraient avoir un impact important à l’échelle d’une population fortement exposée. Il semble légitime de poursuivre les politiques publiques destinées à réduire l’exposition au chlordécone, en particulier parmi les populations les plus sensibles.

Dr Isabelle Méresse

Référence
Oulhote Y, Rouget F, Michineau L, et coll. : Prenatal and childhood chlordecone exposure, cognitive abilities and problem behaviors in 7-year-old children: the TIMOUN mother-child cohort in Guadeloupe. Environ Health. 2023;22(1):21. doi: 10.1186/s12940-023-00970-3.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Toujours douteux

    Le 07 mars 2023

    L'intoxication par les produits phytosanitaires est un sérieux problème.
    Pourtant, sans vouloir exonérer le chlordecone de ses risques toxiques, ne parait-il pas évident que les enfants les plus exposés appartiennent à des catégories sociales différentes de ceux qui bénéficient d'un milieu favorisé ?
    Ces enquêtes épidémiologiques rétrospectives soulèvent des hypothèses à tester, mais sont toutes malheureusement bien dénuées de valeur probante. On ferait mieux d'exiger des industriels de la chimie, dans tous les domaines, de financer une vigilance prospective dès la mise sur le marché de leurs molécules et d'en produire des résultats continus.

    Dr Pierre Rimbaud

Réagir à cet article