Attention à l’axe de l’onde P sur l’ECG !

Il existe un lien bien établi entre un axe anormal de l’onde P (AAP) sur l’ECG et le risque de survenue d’un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique. Imtiaz Ahmad et coll. ont voulu examiner l’association entre un AAP et la mortalité par AVC chez les 7 359 participants (âge moyen : 60,0 ± 13,4 ans ; femmes : 51,9 % ; Blancs : 49,8 %) indemnes de maladie cardiovasculaire (CV) qui avaient été inclus, aux Etats-Unis, dans la 3e enquête NHANES (Third National Health and Nutrition Examination Survey).

Un AAP était défini par toute valeur de l’axe de l’onde < 0 ou >75 degré. Le suivi moyen a atteint 14 ans. Lors du suivi, on a dénombré 189 cas d’AVC mortels.

Augmentation de la mortalité par AVC de plus de 40 %


Comparés aux sujets sans AAP, ceux ayant un AAP étaient significativement plus souvent victimes d’un AVC (3,5 % vs 2,2 % ; p = 0,002). Selon un modèle de risque multivarié-ajusté, l’AAP était associé à une augmentation de 44 % de la mortalité par AVC (hazard ratio [HR] 1,44 ; intervalle de confiance [IC] 95 % : 1,05 à 1,99).

Cette association était significativement plus nette chez les hommes que chez les femmes (HR 2,29 ; IC 95 % : 1,42 à 3,67 vs HR 1,00 ; IC 95 % : 0,64 à 1,55 chez les femmes) et chez les non Blancs (HR 2,20 ; IC 95 % : 1,39 à 3,46 vs HR 1,07 ; IC 95 % : 0,68 à 1,69 chez les Blancs).

Le taux annualisé d’AVC mortels pour 1 000 participants était plus élevé en présence qu’en l’absence d’un AAP et ce, pour tous les niveaux de scores CHA2DS2-VASc*.

En conclusion, la présence sur l’ECG d’un AAP est un marqueur de cardiopathie atriale qui expose à un risque accru d’AVC mortel surtout chez les hommes et les non Blancs.

Pour mémoire : * le score CHA2 DS2-VASc est un score clinique qui évalue le risque d’AVC dans la FA non liée à une valvulopathie ; il aide à choisir le traitement antithrombotique et a remplacé le score CHADS2 (Congestive Heart failure, 1point ;  Hypertension, 1 point ; Age ≥ 75ans,  1point ;  Diabetes, 1 point ; Stroke, 2 points) auquel on a ajouté 3 facteurs  (Vascular  disease [antécédents de maladie CV, à savoir infarctus du myocarde, maladie artérielle périphérique, plaques aortiques] ; Age [65 à 74 ans], 2 points ; Sex [female]), 1 point. Le score CHA2 DS2-VASc maximum est de 9 points. Le risque d’AVC s’élève avec le niveau du score : il est faible pour un score =0 ; moyen  pour un score = 1 ; élevé pour un score  ≥ 2.

Dr Robert Haïat

Référence
Imtiaz Ahmad M et coll. : Relation of Electrocardiographic Abnormal P-Wave Axis With Stroke Mortality in the General Population. Am J Cardiol 2022 ; 180: 59-64. doi.org/10.1016/j.amjcard.2022.06.051

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article