Ce que signifie un taux de troponine élevé en l’absence de maladie cardiovasculaire connue

Le terme de troponine regroupe en fait trois protéines distinctes, respectivement les troponines T (TnT), I (TnI) et C (TnC) qui sont toutes impliquées dans la régulation calcium-dépendante de la contractilité des sarcomères du muscle squelettique et du myocarde. La TnI et la TnT sont spécifiques à ce dernier et leur dosage par des tests ultrasensibles (hs-Tn) a transformé la prise en charge des syndromes coronariens aigus en permettant la détection précoce de l’ischémie et de la nécrose myocardiques. Cependant, l’élévation des taux plasmatiques de hs-TnI ou de hs-TnT n’est pas spécifique de ces dernières, car elle peut survenir dans d’autres situations chroniques ou aiguës et ce phénomène est encore plus fréquent avec les tests ultrasensibles. De fait, un biomarqueur comme la hs-TnI pourrait être utilisé à d’autres fins que diagnostiques au sein de la population générale, indépendamment de tout SCA et même de toute maladie cardiovasculaire connue (MCV). 

L’étude ARIC (Atherosclerosis Risk in Communities), débutée en 1989 au sein de quatre communautés urbaines étatsuniennes s’est penchée sur l’hypothèse précédente. La cohorte concernée se compose de 8 121 participants âgés de 54 à 75 ans, indemnes de toute MCV patente à l’état basal. Le modèle des risques proportionnels de Cox a été utilisé pour déterminer d’éventuelles associations entre les concentrations plasmatiques de hs-TnI et la survenue de divers évènements cardiovasculaires (ECV) incluant: (1) une maladie coronaire : infarctus du myocarde (IDM), décès ; (2) une MVC relevant d’une athéromatose plus diffuse : AVC ischémique, insuffisance cardiaque et hospitalisations en rapport avec cette dernière ; (3) la mortalité globale. Une association entre les taux de hs-TnI et de hs-TnT quant à sa valeur prédictive des ECV précédents a été également prise en compte. La durée médiane du suivi a été d’environ 15 années.

Prédictif d’un risque d’événement cardiovasculaire

Des taux de hs-TnI ont été détectables chez 85 % des participants. Leur distribution au sein de la cohorte a été découpée en quintiles. Dans les modèles ajustés, les valeurs situées dans le quintile supérieur (≥ 3,8 ng/l) ont été associées à un risque accru d’ECV (versus quintile inférieur ≤ 1,3 ng/l) : (1) maladie coronaire sous toutes ses formes : hazard ratio [HR] 2,20; intervalle de confiance à 95 %, IC 95 %, 1,64,2,95) ; (2) AVC ischémique (HR, 2,99 ; IC 95 %, 2,01-4,46) ; (3) MCV athéromateuse diffuse (HR, 2,36 ; IC 95 %, 1,86-3,00) ; (4) hospitalisations pour insuffisance cardiaque (HR, 4,20 ; IC 95 %, 3,28-5,37) ; (5) MCV toutes formes confondues (HR, 3,01; IC 95 %, 2,50-3 ,63) ; (6) mortalité globale (HR, 1,83 ; IC 95 %, 1,56-2,14). Les associations entre ECV considérés globalement se sont avérées plus étroites chez les sujets blancs et chez les femmes.

La corrélation entre hs-TnI et hs-TnT est restée modeste (r=0,47) et l’élévation concomitante des deux biomarqueurs a été associé à un risque d’ECV particulièrement élevé.

Cette étude de cohorte prospective de grande envergure plaide en faveur d’une association assez étroite entre l’élévation des taux plasmatiques de hs-TnI et le risque de MCV au sein de la population générale étatsunienne, indépendamment des facteurs de risque traditionnels. Fait primordial : il n’existait aucune MCV cliniquement patente à l’état basal. Par ailleurs, hs-TnI et hs-TnT semblent fournir non pas une information redondante, mais bel et bien complémentaire, ce qui reste à confirmer.

Dr Catherine Watkins

Référence
Jia X et coll. : High-Sensitivity Troponin I and Incident Coronary Events, Stroke, Heart Failure Hospitalization, and Mortality in the ARIC Study. Circulation, 2019;139(23):2642-2653.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article