Changer pour la cigarette électronique améliore, en un mois, la fonction vasculaire des fumeurs !

La cigarette électronique est devenue, dans le monde entier, une alternative au tabagisme. On ignorait, jusqu’alors, les conséquences cardiovasculaires (CV) précoces du passage (switch) de la cigarette traditionnelle au tabac vers la cigarette électronique, que tentent certains fumeurs chroniques.

George et coll. ont tenté de déterminer l’impact vasculaire précoce du switch de la cigarette tabac vers la cigarette électronique chez des fumeurs avérés.

Pour ce faire ils ont réalisé VESUVIUS (Vascular Effects of Regular Cigarettes Versus Electronic Cigarette Use), étude prospective, randomisée, contrôlée vs une cohorte parallèle non randomisée dite de préférence, menée chez des fumeurs âgés d’au moins 18 ans ayant fumé ≥ 15 cigarettes/jour pendant au moins 2 ans et étant indemnes de toute maladie CV.

Après randomisation, les participants ont été assignés, pour un mois, à la cigarette électronique avec ou sans nicotine. Ceux qui ont préféré ne pas renoncer au tabac, ont continué de fumer des cigarettes classiques et constituaient le bras parallèle dit de préférence.

La fonction de l’endothélium vasculaire a été évaluée par la mesure de la dilatation artérielle brachiale liée au flux sanguin (Sequoia 512 [Siemens, Camberley, United Kingdom] et sonde d’ultrasons de 8-MHz) et par la vélocité de l’onde de pouls (SphygmoCor [AtCor, Sydney, Australia]).

Quant à la compliance à la cigarette électronique, elle a été jugée sur les taux de monoxyde de carbone.

Amélioration significative de la fonction endothéliale et de la rigidité vasculaire

Dans le mois qui a suivi le passage de la cigarette tabac vers la cigarette électronique, il a été noté une amélioration significative de la fonction endothéliale (tendance linéaire β = 0,73 % ; intervalle de confiance [IC] 95 % : 0,41 à 1,05 ; p < 0,0001) et de la rigidité vasculaire (0,529 m/s ; IC 95 % : 0,946 à 0,112 ; p = 0,014).

Globalement, les femmes ont davantage bénéficié du switch que les hommes. Par ailleurs, c’est chez les participants qui ont le plus respecté le passage à la cigarette électronique qu’on a constaté la plus nette amélioration de la condition vasculaire.

Dans le cadre de cette étude, il n’a pas été trouvé de différence en ce qui concerne les effets vasculaires, entre les cigarettes électroniques avec ou sans nicotine.

Ainsi, pour les fumeurs chroniques de tabac, et surtout les femmes, la condition vasculaire s’améliore significativement dans le mois qui suit le passage de cigarette classique à la cigarette électronique. Ainsi, le switch de la cigarette tabac vers la cigarette électronique peut être considéré comme une mesure capable de réduire la nocivité du tabagisme.

Dr Robert Haïat

Référence
George J et coll. : Cardiovascular Effects of Switching From Tobacco Cigarettes to Electronic Cigarettes. J Am Coll Cardiol., 2019; 74: 3112–20.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article