Deux produits laitiers par jour, ça fait bonne mesure !

Les produits laitiers sont d’importantes sources de protéines, de vitamine D et de calcium. Leur contenu en graisses saturées et en cholestérol suscite toutefois, chez certains, des interrogations sur de possibles effets négatifs sur la santé. Les très nombreuses études sur le sujet donnent des résultats pour le moins contradictoires, mais la majorité des études observationnelles menées jusqu’à présent n’ont pas démontré de lien entre la consommation de produits laitiers et le risque d’hypertension, de diabète de type 2, de pathologie cardiovasculaire, de cancer colorectal ni de cancer du sein, non plus qu’avec la mortalité.

Poursuivant les investigations, une équipe états-unienne a analysé les résultats de 3 études prospectives de cohorte, incluant au total plus de 168 000 femmes et près de 50 000 hommes (la Nurses’ Health Study, la Nurses’ Health Study II et la Health Professionals Follow up Study). Le suivi durant plus de 32 ans a porté, entre autre, sur l’évolution des habitudes diététiques et du style de vie des participants. Pendant cette période sont survenus 51 438 décès (12 134 de cause cardiovasculaire et 15 120 de cancer).

Au-delà de 4 portions par jour, il y a une légère augmentation de la mortalité

L’analyse ne montre pas de relation entre la mortalité et la consommation de produits laitiers, si celle-ci n’excède pas 4 portions par jour. Au delà de ce seuil de consommation moyenne, il apparaît un léger risque d’augmentation, de 7 %, de la mortalité. Cette augmentation du risque semble liée à une forte consommation de lait entier, les autres produits laitiers n’étant pas concernés. La mortalité totale, la mortalité cardiovasculaire et par cancer sont impliquées.

Les analyses de substitution suggèrent que le remplacement des produits laitiers par des noix ou des légumes et des graines complètes peut réduire la mortalité. En revanche, le remplacement des produits laitiers par de la viande et des produits transformés aurait l’effet inverse, et augmenterait la mortalité.

Finalement, une analyse dose-effet suggère que la consommation de 2 portions de produits laitiers par jour est associée à la mortalité totale et à la mortalité cardiovasculaire la plus faible. Ceci conforte les recommandations du Programme National Nutrition Santé 4 qui recommande, pour les adultes, la consommation quotidienne de 2 produits laitiers.

Dr Roseline Péluchon

Référence
Ding M et coll. : Associations of dairy intake with risk of mortality in women and men: three prospective cohort studies. BMJ 2019;367:l6204. doi.org/10.1136/bmj.l6204

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article