Il peut être intéressant d’ajouter ubiquinol et/ou d-ribose au traitement de l’IC FEVG+

Le traitement pharmacologique des patients qui ont une insuffisance cardiaque (IC) à fraction d’éjection ventriculaire gauche préservée (FEVG+) est limité ; de plus, on ignore si l’ajout de suppléments alimentaires tels que l’ubiquinol (forme biologiquement active de la coenzyme Q10) et/ou le d-ribose (utilisé par toutes les cellules de l’organisme, ce monosaccharide améliore le métabolisme énergétique) peut diminuer les symptômes et améliorer la performance cardiaque des patients qui présentent une IC FEVG+.

Pierce et coll. ont tenté de lever cette incertitude.

Pour ce faire, ils ont réalisé une étude de phase 2, randomisée, contrôlée vs placebo, menée en double aveugle chez 216 patients âgés d’au moins 50 ans ayant une IC FEVG+ (FE ≥ 50 %).

Pendant les 12 semaines de l’étude, les patients, répartis en 4 groupes, ont reçu différents suppléments : le groupe 1 recevait des capsules de placebo d’ubiquinol et de la poudre de d-ribose ; le groupe 2 recevait des capsules d’ubiquinol (600 mg/jour) et un placebo de poudre de d-ribose ; le groupe 3  recevait des capsules de placebo d’ubiquinol  et de la poudre de d-ribose (15 g/jour) ; le groupe 4 recevait  des capsules de placebo d’ubiquinol et un placebo de poudre de d-ribose.

Sept critères ont été mesurés : le score clinique du questionnaire de Kansas City sur la Cardiomyopathie (Kansas City Cardiomyopathy Questionnaire ; KCCQ) ; le score du sentiment de forme physique apprécié sur une échelle du Profile of Mood States, la FEVG, le rapport E/e’ septal (il apprécie en échocardiographie le rapport : pic de vélocité mitrale de remplissage précoce/vélocité de l’anneau mitral en protodiastole), le taux du BNP (B-type natriuretic peptide), le rapport lactate/adénosine triphosphate, la distance parcourue lors du test de marche de 6 minutes.

Amélioration des symptômes et de la FEVG

Le  traitement par l’ubiquinol et/ou le d-ribose :

1- a amélioré significativement le score clinique du KCCQ  qui est passé de 17,30 à 25,82 points), le score de forme physique qui est passé de 7,65 à 8,15 points et la FEVG qui est passée de 7,08 % à 8,03 %) ;

2- a diminué les taux du BNP et le rapport lactate/adénosine triphosphate.

3- n’a pas augmenté significativement le rapport E/e′ septal et la distance parcourue lors du test de marche de 6 minutes.

En conclusion, l’ubiquinol et le d-ribose ont diminué les symptômes de l’IC FEVG+ et augmenté la FEVG. Ces constatations plaident en faveur de l’adjonction de ces suppléments alimentaires au traitement standard de l’IC FEVG+.

Dr Robert Haïat

Référence
Pierce JD et coll. : Effects of Ubiquinol and/or D-ribose in Patients With Heart Failure With Preserved Ejection Fraction. Am J Cardiol 2022 ; 176:79-88. doi.org/10.1016/j.amjcard.2022.04.031.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article