Masque et distanciation, décidément efficaces !

Au 14 octobre 2021, l’on dénombrait dans le monde plus de 239 millions de cas confirmés de covid-19 et près de 5 millions de morts. En attendant l’immunité collective, les stratégies de prévention restent de mise, comme l’indique la survenue de la « 5ème vague ». Avant que la vaccination ne soit disponible, le confinement, la distanciation physique, le port obligatoire du masque, l’hygiène des mains ont été institués pour contenir la pandémie, limiter le débordement des systèmes de santé et préserver les plus fragiles.

Une équipe du Royaume-Uni a réalisé une revue de la littérature internationale et une méta-analyse pour attester de l’impact de ces mesures sur la réduction de l’incidence de la Covid-19, la transmission du SARS-CoV-2 et la mortalité liée à la Covid-19.

Effet moins net pour le lavage des mains

L’analyse confirme l’efficacité du port du masque et de la distanciation sur la réduction de l’incidence de la Covid-19. Le premier réduit le risque de 53 %, la seconde de 25 %. Le lavage des mains diminue lui aussi l’incidence de manière substantielle (53 %), mais le résultat s’avère non statistiquement significatif après ajustement. En revanche, l’analyse ne permet pas de mesurer plus précisément l’impact des divers types de masques, de la compliance ni de la fréquence du port, non plus que celui des différentes recommandations de distanciation (1 m, 2 m ou 3 m).

L’hétérogénéité des différentes études retenues pour l’analyse rend difficile l’évaluation précise des effets des autres mesures, qui sont donc mentionnés de manière synthétique. Le confinement et la fermeture des bureaux et des écoles ont été efficaces, sur la réduction de l’incidence, des hospitalisations et de la mortalité. Concernant la fermeture des écoles, seul le Japon n’a pas relevé de baisse de l’incidence après la fermeture des écoles, mais, dans d’autres pays, les résultats doivent être interprétés avec précaution, la fermeture des écoles ayant eu lieu en même temps que beaucoup d’autres mesures. Quant à la quarantaine, elle semble avoir elle aussi été efficace. En revanche, les données concernant les restrictions des voyages et la fermeture des frontières ne sont pas suffisantes pour pouvoir conclure avec certitude.

Dr Roseline Péluchon

Références
Talic S. et coll. : Effectiveness of public health measures in reducing the incidence of covid-19, SARS-CoV-2 transmission, and covid-19 mortality: systematic review and meta-analysis. BMJ 2021;375:e068302. doi.org/10.1136/bmj-2021-066768

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article