Quel impact de la pandémie de Covid-19 sur les admissions pour AVC ?

Alors que la pandémie de Covid-19 se poursuit, les effets systémiques de l’infection sont mieux connus, y compris une hypercoagulabilité qui pourrait favoriser la survenue d’accidents vasculaires cérébraux ischémiques (AVCi). Si, au niveau mondial, des diminutions du nombre des hospitalisations pour accident vasculaire cérébral (AVC), thrombolyse intraveineuse (TIV) et des volumes de thrombectomie mécanique ont été signalées lors de la première vague, peu de données sont disponibles sur l'impact à plus long terme de la pandémie dans ce domaine.

Une étude rétrospective longitudinale s’est proposé d’évaluer l’impact de la Covid-19 sur les hospitalisations pour AVC au cours d’une année au début de la pandémie.

Une étude internationale de très grande ampleur


Les objectifs principaux de cette vaste étude rétrospective internationale étaient d’évaluer sur une année au début de la pandémie (1er mars 2020 - 28 février 2021), le nombre d’admissions pour AVCi, d’admissions pour hémorragie intracrânienne (HIC), de thrombectomies mécaniques, et de comparer ces mesures à celles de l’année précédente (1er mars 2019 - 29 février 2020).

L’hypothèse principale était, dans le contexte de la pression de la pandémie sur les ressources de soins, qu’il y aurait une réduction des mesures d’AVC, plus importante dans les centres avec les plus gros volumes de Covid-19. Cette étude s’est déroulée sur 6 continents, 56 pays et 275 unités-neurovasculaires. Les admissions pour Covid-19 et les mesures d’AVC ont été collectées pour les deux périodes d’intérêt et comparées à l’aide de tests statistiques (intervalle de confiance [IC 95 %] de Wilson, tests de Poisson, Z test, matrices de variance-covariances).

Une diminution et un déplacement des admissions


Il y a eu 148 895 admissions pour AVCi au cours de l'année qui a précédé la pandémie versus 138 453 admissions pendant la pandémie, ce qui représente une diminution de 7 % (IC 95 % [7,1, 6,9] ; p < 0,0001). Les diminutions les plus importantes ont été observées dans les centres à volume d’admissions élevé pour AVC par rapport aux centres à volume faible ou intermédiaire et dans les centres à nombre d’admissions élevé pour Covid-19 versus admissions faibles ou intermédiaires (tous p < 0,0001).

De la même façon, il y a eu une diminution globale de 6,1 % des TIV (24 584 versus 23 077) entre les deux années (p < 0,0001), mais une augmentation des thrombolyses de 7,1 % dans les centres à faible volume de TIV (p = 0,02). Il n’y a en revanche pas eu de modification significative des volumes de thrombectomie mécanique (0,7 %, [0,6, 0,9] ; p = 0,49). Concernant les HIC, il y a eu 29 585 admissions au cours de l'année pré-pandémique et 28 156 admissions pendant la pandémie, soit une baisse absolue de 4,8 % ([-5,1 -4.6] ; p < 0,0001).

Les tendances de diminutions selon les centres étaient semblables à celles des AVCi. On note, dans les centres à faible volume d’HIC, une augmentation de 14,6 % ([13,2, 16,1] ; p < 0,0001) des admissions pour HIC pendant la pandémie. Enfin, un AVC a été diagnostiqué dans 1,3 % [1,31, 1,38] des 406 792 hospitalisations liées au Covid-19. Une infection à SARS-CoV-2 était présente dans 2,9 % ([2,82, 2,97], 5 656/195 539) des hospitalisations pour AVC.

Au total, au cours de la 1ère année de la pandémie, il y a eu un déclin global des admissions et un déplacement vers des centres à volumes plus faibles, excepté pour les thrombectomies mécaniques. Ces résultats suggèrent la préservation des soins des AVC d'une gravité plus élevée, mais probablement aussi une non-prise en charge d’un certain nombre d’AVC…

Dr Isabelle Méresse

Référence
Nguyen TN, Qureshi MM, Klein P, et coll. : Global Impact of the COVID-19 Pandemic on Stroke Volumes and Cerebrovascular Events: One-Year Follow-up. Neurology Oct 2022, 10.1212/WNL.0000000000201426; DOI: 10.1212/WNL.0000000000201426

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article