Récupérer la fonction du membre supérieur après un AVC, encore possible 2 ans après

Après un AVC, jusqu'à 70 % des personnes éprouvent des difficultés à utiliser leur membre supérieur pour effectuer des activités significatives. Une vaste étude de Jorgensen a établi en 1995 que la majorité de la récupération neurologique et fonctionnelle d’une hémiplégie se produisait dans les 3 premiers mois post-AVC. Une étude d’observation récente s’est plus spécifiquement penchée sur la récupération du membre supérieur en analysant en parallèle la capacité et les performances à long terme. Dans cette étude exploratoire, les objectifs étaient de déterminer si la capacité et les performances du MS s'amélioraient au cours des 24 premiers mois après un AVC, et s'il existait une période de plus grande amélioration de la capacité et des performances du MS.

Pour ce faire, des patients victimes d’un AVC, ont été évalués à 14 jours, 6 semaines, puis 3, 6, 12, 18 et 24 mois après leur accident. L’exploration reposait, pour les capacités, sur la Chedoke McMaster Stroke Assessment (scores combinés des bras et des mains, 0–14), et pour les performances sur la Motor Activity Log (quantité de mouvement et qualité des mouvements, notée 0–5), ainsi que sur la force de préhension en kg mesurée à l'aide du Jamar (dynamomètre).

Plus grand taux d’amélioration au début mais progression favorable au-delà également

Trente-quatre participants ont été inclus, d’âge médian 67,7 ans (IQR 60,7–76,2), avec un score NIHSS à 11,5 (IQR 8,5–16), et en minorité des femmes (n = 10, 36 %). Pour toutes les mesures, les variations les plus significatives par rapport à l’état initial ont été systématiquement observées au cours des 6 premières semaines. En moyenne, des améliorations étaient observées à 12 mois pour la quantité de mouvements (amélioration médiane 1,81, intervalle de confiance à 95 % IC 95% 1,35 à 2,27) et pour la force (amélioration médiane 8,29, IC 95% 5,90 à 10,67) ; tandis que la capacité motrice (amélioration médiane 4,70, IC 95% 3,8 à 5,6) et la qualité des mouvements (amélioration médiane 1,83, IC 95% 1,37 à 2,3) se sont améliorées jusqu’à 18 mois après l'AVC. Pour certaines personnes il y avait encore des gains à 24 mois après l’AVC.

Cette étude confirme donc les conclusions données par Jorgensen, selon lesquelles le plus grand taux d'amélioration de la capacité et des performances du MS se produit au début de l'AVC. Elle suggère également qu’elles pourraient continuer de progresser pendant la phase chronique, et qu’au niveau individuel, des améliorations peuvent être observées jusqu’à 24 mois après.

Anne-Céline Rigaud

Références
Borschmann KN et coll.: Recovery of upper limb function is greatest early after stroke but does continue to improve during the chronic phase: a two-year, observational study. Physiotherapy, June 2020Volume 107, p16–223.
Jørgensen HS et coll. : Outcome and Time Course of Recovery in Stroke. Part II: Time Course of Recovery. The Copenhagen Stroke Study. Arch Phys Med Rehabil., 1995; 76(5):406-12. doi: 10.1016/s0003-9993(95)80568-0.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article