Retrouver l’équilibre en ligne, de quoi donner le tournis !

Le syndrome vestibulaire chronique altère significativement la qualité de vie des patients, pendant plusieurs mois voire plusieurs années. La rééducation vestibulaire a démontré son efficacité pour la prise en charge de la dysfonction vestibulaire périphérique unilatérale. Il s’agit d’une technique de rééducation sensorielle qui permet de développer des mécanismes de compensation vestibulaire. Les professionnels qui la pratiquent ne seraient toutefois pas en nombre suffisant et les patients ne peuvent pas toujours en bénéficier. Pour en favoriser l’accès, l’Université de Southampton a développé une technique de rééducation vestibulaire en ligne.(1)

Augmentation graduelle de la difficulté des exercices

Le programme en ligne est composé de 6 sessions hebdomadaires avec des exercices quotidiens de rééducation vestibulaire. Au cours de la première session, chaque participant apprend 6 exercices de base à l’aide d’instructions écrites et de vidéos de démonstration. Il leur est demandé de réaliser ces exercices 2 fois par jour, pendant 10 minutes. Les exercices sont adaptés en fonction des symptômes et des capacités d’équilibre de chacun. Au début, les patients réalisent les exercices en position assise et notent immédiatement le niveau des symptômes associés à chaque exercice. Un score est généré automatiquement et permet d’élaborer la prescription des exercices pour la semaine suivante. Quand un exercice réalisé en position assise n’entraîne plus de symptôme, le niveau de difficulté est relevé, le patient réalise les exercices en position debout, puis en marchant. Cette approche personnalisée permet d’augmenter graduellement la difficulté des exercices. Des techniques de relaxation musculaire et de respiration sont aussi proposées et la motivation des patients soutenue par des rappels par emails.

Efficacité confirmée par un essai randomisé

Une équipe hollandaise a réalisé un essai randomisé à 3 bras, incluant 322 adultes âgés de 50 ans ou plus présentant un syndrome vestibulaire chronique. Les uns suivaient cette rééducation vestibulaire en ligne (n = 98). Un autre groupe avait lui aussi accès à la rééducation en ligne, complétée par l’intervention d’un kinésithérapeute (n = 104), venant à domicile pour une séance de 45 mn à la 1ère et à la 3ème semaine. Le troisième groupe (n = 120) était pris en charge selon les soins « standard », par le médecin généraliste traitant, avec possibilité de consulter un spécialiste si ce dernier l’estimait nécessaire. L’objectif principal était la persistance des symptômes vestibulaires après 6 mois.

Les données confirment l’efficacité de la rééducation en ligne. Les bénéfices apparaissent dès 3 mois et se maintiennent à l’identique à 6 mois. Après 6 mois, les patients ayant bénéficié de cette prise en charge présentent moins de symptômes vestibulaires que ceux ayant bénéficié des « soins classiques », que la rééducation en ligne ait été réalisée seule ou avec un kinésithérapeute. Sur la totalité du groupe, ces 2 types d’intervention donnent des résultats sensiblement identiques (différence ajustée moyenne – 4,1 points et - 3,5 points respectivement). La différence de résultats se voit aussi au niveau de la diminution du handicap lié aux vertiges et de l’anxiété. Aucun effet indésirable notable n’a été rapporté.

Bien qu’il serait intéressant de savoir si certains groupes de patients bénéficient plus que d’autres de l’accès en ligne de la rééducation vestibulaire, les auteurs proposent que les médecins généralistes encouragent leurs patients à adhérer à ce type de programme.

(1) https://balance.lifeguidehealth.org/player/play/balance

Dr Roseline Péluchon

Références
Van Vugt VA et coll. : Internet based vestibular rehabilitation with and without physiotherapy support for adults aged 50 and older with a chronic vestibular syndrome in general practice: three armed randomised controlled trial.
BMJ 2019;367:l5922.doi.org/10.1136/bmj.l5922

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article