Risque d’AVC chez l’hypertendu, l’EIM compterait aussi

L’épaisseur intima-média (EIM) carotidienne est un marqueur échographique de l’athérosclérose dès ses stades précoces. Sa mesure systématique chez les patients à haut risque cardiovasculaire n’est cependant pas à l’ordre du jour en raison des incertitudes qui planent sur sa valeur pronostique, les études longitudinales faisant défaut. C’est surtout l’approche transversale du problème qui a suscité les hypothèses actuelles et fait que l’EIM est utilisée en recherche clinique, notamment dans certaines études interventionnelles.

Une étude de cohorte prospective réalisée en Chine, en l’occurrence la CSPPT (China Stroke Primary Prevention Trial) change quelque peu la donne. Elle a inclus 11 547 patients hypertendus sans antécédents d’accident vasculaire cérébral (AVC). Au cours d’un suivi médian de 4,4 années, ont été dénombrés 726 AVC inauguraux dont 631 d’origine ischémique, les 90 autres relevant d’une hémorragie cérébrale. Une association positive significative a été mise en évidence entre l’EIM carotidienne et le risque d’AVC : pour une déviation-standard de plus, le hazard ratio (HR) a été estimé à 1,11 (intervalle de confiance à 95 %, IC 95% 03-1,20) toutes étiologies confondues. En cas d’AVC ischémique, le HR correspondant était à 1,10 (IC 95%, 1,01-1,20).

Risque d’AVC maximal quand l’EIM est ≥ 0,66 mm

La distribution des EIM a été découpée en quartiles. Le risque d’AVC a culminé dans les quartiles 2 à 4 (≥ 0,66 mm),  comparativement au quartile 1 (< 0,66 mm), les valeurs correspondantes du HR étant respectivement de 1,31 [IC 95%, 1,06-1,61]) (toutes étiologies confondues) et de 2,25  [IC95% , 1,11-4,58] (AVC hémorragique). Par ailleurs, l’association s’est avérée plus étroite chez les participants dont la pression artérielle moyenne était ≥ 109,3 [quintile 5] versus < 109,3 mm Hg, p-interaction=0,024). Il en a été de même pour la PA diastolique, l’interaction étant également significative (p=0,009) dans la comparaison ≥90,7 [quintile 5] versus <90,7 mm Hg).

Cette étude de cohorte réalisée en Chine établit une association positive significative entre l’EIM carotidienne et le risque d’AVC inaugural chez plus de 11 000 hypertendus. La relation semble d’autant plus étroite que le niveau de la PA moyenne ou diastolique est plus élevé. Ces résultats permettent d’attribuer à l’EIM carotidienne une valeur prédictive du risque en question, mais d’autres études sont nécessaires pour les affiner et gagner en précision. C’est aussi en termes de rapport coût-efficacité qu’il convient d’évaluer l’apport potentiel de l’EIM en médecine cardiovasculaire.

Dr Philippe Tellier

Référence
Sun P et coll. : Carotid Intima-Media Thickness and the Risk of First Stroke in Patients With Hypertension. Stroke. 2020; 51(2):379-386. doi: 10.1161/STROKEAHA.119.026587

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article