Vous êtes sourd ? C’est la Covid-19 !

S’il fallait trouver un côté positif au SARS-CoV-2, ce serait peut-être qu’il nous a obligés à des révisions régulières de la sémiologie. Cette fois, c’est la publication d’un cas clinique dans le British Medical Journal qui nous appelle à rassembler nos connaissances en ORL, sur la perte auditive neurosensorielle soudaine. Les ORL la connaissent bien, et, si l’étiologie n’est pas confirmée dans la majorité des cas, elle est souvent rapportée à une cause immune, vasculaire ou virale. Jusqu’à présent, des herpès virus ou des cytomégalovirus ont pu être impliqués. Faudra-t-il y ajouter le SARS-CoV-2 ?

Une perte brutale de l’audition

L’histoire est celle d’un patient de 45 ans, asthmatique, et hospitalisé à Londres au 10ème jour d’une Covid-19 symptomatique, pour une aggravation de son état respiratoire. Placé aux soins intensifs et intubé pendant 30 jours, il est traité par remdésivir, stéroïdes intraveineux et échange de plasma et, malgré plusieurs complications, l’évolution est favorable. Cependant, une semaine après son extubation, le patient signale des acouphènes à gauche et une perte brutale de l’audition.

Le bilan suggère une perte auditive soudaine neurosensorielle du côté gauche, avec un test de Rinne négatif de ce côté et un test de Weber latéralisé de l’autre côté. Aucun autre signe neurologique focal. Le patient est traité pendant 7 jours par 60 mg de prednisolone per os.

L’audiogramme tonal standard confirme le diagnostic. Les fréquences 2, 3, 4 et 6 kHz sont les plus affectées, avec des seuils d’audition de 65, 75, 75 et 85 dB respectivement. Des injections intra-tympaniques de stéroïdes procurent une amélioration partielle. Un bilan auto-immun complet est négatif et une IRM de l’oreille interne exclut les différentes causes de perte d’audition unilatérale. Aucune étiologie claire de cette perte soudaine de l’audition n’a été retrouvée, mais les praticiens concernés évoquent l’hypothèse d’un lien avec la Covid-19.

Seulement 5 observations

Si la perte neurosensorielle de l’audition est un sujet de recherche dans le domaine ORL, c’est sur la question de la meilleure voie d’administration des stéroïdes pour son traitement. Dans le domaine de la Covid-19, et malgré une littérature considérable consacrée au virus et à ses manifestations, peu de publications évoquent une quelconque relation avec l’audition. Le premier cas a été signalé en avril 2020, et seulement 4 observations ont été publiées depuis.

Pour les auteurs, le mécanisme pourrait être l’entrée directe du virus dans la cochlée et une inflammation entraînant un stress cellulaire. Compte tenu de l’intérêt de repérer et de traiter rapidement les pertes soudaines d’audition, les auteurs suggèrent que les patients hospitalisés en soins intensifs pour une infection par le SARS-CoV-2 soient interrogés autant que possible sur une éventuelle perte auditive, et, le cas échéant, soient rapidement présentés à un ORL.

Dr Roseline Péluchon

Référence
Koumpa S F et coll. : Sudden irreversible hearing loss post COVID-19. BMJ Case Rep., 2020;13:e238419.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article