Après les zones d’éducation prioritaire, des zones médicales prioritaires ?

Aulnay-Sous-Bois, le mercredi 14 août 2019 - Quatre-vingts médecins du CHI Robert Ballanger d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), dont l'ensemble des chefs de service viennent de lancer une alerte adressée à l'Agence régionale de santé (ARS) : ils disent craindre des pénuries de médicaments et de matériels médicaux.

En effet, les impayés de l'établissement risquent à terme, selon eux, de provoquer des ruptures de stock. La liste des factures à régler s’allonge explique à Europe 1 Bernadette Coret-Houbart, chef du service de pharmacie de l'hôpital. « Depuis le début de l'année, j'ai reçu 1 250 emails de fournisseurs qui demandent à être payés », précise-t-elle ajoutant qu’alors que le délai légal d’acquittements est de 50 jours, certains fournisseurs doivent attendre jusqu'à cinq mois, voire plus. « On alerte sur le risque qu'il y ait un jour une pénurie parce que ça fait deux ans qu'on est sur le fil du rasoir » ajoute-t-elle, affirmant que certains désormais sont réticents à livrer de nouvelles commandes « que ce soit des perfusions, des anticoagulants, de la morphine, des gants et même du papier pour l'imprimante ».

Aussi, dans ce contexte, les soignants demandent la création de « zones médicales prioritaires » à l’image des « zones d’éducation prioritaire ».

« Au vu de la précarité de la population que nous prenons en charge en Seine-Saint-Denis, et à l’aube du Grand Paris, avec un accroissement démographique prévu comme considérable, ne faudrait-il pas considérer nos hôpitaux du 93 comme situés en Zone Médicale Prioritaire afin de leur accorder des moyens financiers supplémentaires pour sortir de ce cercle vicieux ? », écrivent-ils.

L’Agence régionale de santé d’Île-de-France indique de son côté que « les représentants de la communauté médicale de l’hôpital » seront reçus début septembre. Elle rappelle néanmoins que depuis 2016, « l’établissement a bénéficié de 30,7 millions d’euros d’aides », ce qui en fait, déjà, « l’établissement le plus aidé de la région ».

Xavier Bataille

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article