Baisse des tarifs : colère désespérée des radiologues libéraux

Paris, le vendredi 30 mars 2018 – Conformément à l'article 99 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2017, qui instaure un mécanisme permettant au directeur général de la CNAMTS* de prendre des dispositions unilatérales concernant les tarifs des médecins, la caisse prévoit de baisser les forfaits techniques de radiologie et d’imagerie médicale de 10 % tous les ans pendant encore 2 ans, ce qui représente 76 millions d’euros de diminution.

Dans un communiqué au vitriol, la Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) accuse la CNAMTS de « mettre un pistolet sur la tempe » de la radiologie libérale.

Dans ce texte signé de son président, le docteur Jean-Philippe Masson, l’organisation s’interroge : « je ne comprends pas l’attitude irresponsable de la CNAMTS de vouloir détruire l’imagerie médicale Française. Les comptables de l’assurance maladie se comportent comme des liquidateurs judiciaires, sauf que c’est la santé des Français qu’ils liquident année après année. Nous sommes arrivés aujourd’hui à un point de non-retour. Supprimer l’article 99 est aujourd’hui la priorité des médecins radiologues ».

Concernant les patients, la FNMR considère que ces nouvelles restrictions budgétaires se traduiront par des délais d’attente plus longs, la fin des investissements dans les cabinets et même la fermeture de certains centres.

*Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés


F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article