Brigitte Bourguignon à l’écoute des libéraux

Paris, le mardi 7 juin 2022 - Brigitte Bourguignon a reçu jeudi et vendredi les représentants de trois syndicats représentatifs de médecins libéraux : CSMF, MG France et Avenir Spé/Le Bloc.

Commençons sur une note positive : les syndicalistes ont tous salué la qualité d’écoute de la ministre.

Sur le fond : la crise des urgences et le risque de naufrage hospitalier cet été étaient dans tous les esprits.

Les bonnes idées des libéraux pour sauver l’hôpital !

Pour MG France il faut accroitre la régulation en amont des urgences et établir  un numéro d’appel qui permettrait aux généralistes de pouvoir orienter directement leur patient dans tel ou tel service hospitalier sans recourir aux urgences. Une idée intéressante qui permettrait de désengorger les urgences tout en assurant la prise en charge en aval.

La CSMF propose quant à elle d’augmenter la rémunération de la permanence de soins ambulatoires (PDS-A) et du service d'accès aux soins (SAS) pour susciter des vocations en ville. Autre idée du Dr Franck Devulder, une campagne de communication du type « les urgences c’est pas automatique » pour convaincre les patients de ne pas systématiquement se rendre aux urgences au moindre « bobo ». La CSMF avance aussi l’idée de valoriser la consultation par téléphone comme c’était le cas pendant le plus fort de la crise épidémique et de mettre en place des équipes mobiles paramédicales qui géreraient les petites urgences dans de petits bassins de population.

Pour le Bloc, il faut renforcer l’offre d’accueil des urgences dans le privé. Le Dr Cuq plaide également pour revaloriser et moduler les salaires à l’hôpital en fonction des spécialités.

Les trois syndicats s’accordent pour que soit davantage valorisé le cumul emploi retraite, en particulier en augmentant les plafonds de revenus et en permettant que cela ouvre de nouveaux droits à la retraite. Le refus de nouvelles délégations de tâche semble également faire l’unanimité.

Il a en outre été question de la future convention dont les négociations doivent s’ouvrir en septembre. MG France voudrait qu’elle permette de consacrer le médecin chef d’orchestre, à la tête d’une équipe de soins primaires constituée d’assistants médicaux et d’infirmiers. En revanche, de ce qu’a pensé la ministre de toutes ces propositions, rien a filtré…

Cette semaine, elle doit encore recevoir le Dr Corine Le Sauder (FMF), le Dr Philippe Vermesch (SML) et le Dr Jérôme Marty (SML). Pas sûr que ces derniers soient aussi conciliants que les premiers…

X.B.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article