Campagne de vaccination contre la grippe : ruée vers les officines

Paris, le vendredi 16 octobre 2020 - Malgré les mises en garde des Académies, des sociétés savantes et du ministère, qui appellent, en pleine pandémie de Covid-19, à donner la priorité aux sujets à risque et aux soignants, on assiste, ces derniers jours, à une ruée vers la vaccination antigrippale.

Ainsi, lancée le 13 octobre, la campagne de vaccination contre la grippe connaît un succès fulgurant chez les pharmaciens qui constatent un afflux de patients et déplorent déjà des ruptures de stock, comme le rapportent divers titres de la presse régionale.
Il faut dire que le message gouvernemental a pu semer la confusion chez certains.

Ainsi, la forte demande de vaccins est encouragée par les autorités sanitaires qui souhaitent "approcher les 75 % de couverture" pour la vaccination contre la grippe chez les personnes à risques alors qu'il pourrait y avoir cet hiver une « co-circulation du virus grippal et du virus Sars-CoV-2 ». Et en même temps, les mêmes autorités demandent aux “personnes qui ne présentent pas de risques particuliers, mais qui souhaitent être vaccinées” de “différer” leur vaccination à début décembre.

Quoi qu’il en soit, en prévision de ces difficultés "Pour la première fois, en plus des commandes des officines, nous avons procédé à des sécurisations de commandes d’État. Nous avons 30 % de doses de vaccins en plus par rapport aux années précédentes" avait annoncé, le ministre de la santé, auditionné au Sénat le 24 septembre.

Difficile de dire pour le moment, si les personnes qui se sont présentées en officine sont des patients à risques munis de bons qui ont décidé de se manifester plus tôt que les autres années par crainte des pénuries, ou de patients sans risque particulier inquiet de la situation pandémique actuel. Mais, après les pénuries de masques et de tests, on peut craindre de se retrouver face à une rapide rupture de stock de vaccin antigrippal.

Rappelons, pour finir, que vous pouvez participer au sondage du JIM sur l’obligation de vaccination antigrippale ici

XB

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Où est la juste répartition ?

    Le 17 octobre 2020

    Titulaire depuis 42 ans en milieu rural, c'est la première fois que je vis une telle situation, j'ai commandé 120 doses à mon grossiste(pas aux labos vu mon age 72 ans), je viens de recevoir ce jour généreusement, après maintes tractations, et plaintes aux autorités, 20 doses sur 120!
    Quand on sait que certaines pharmacies ont reçues des milliers de doses? Où est la juste répartition entre toutes les officines françaises? On ose parler de justice et égalité entre les pharmacies! Que font les syndicats auxquels j'ai cotisé plus de 30 ans! Les mêmes qui prétendent défendre les petites officines! et les autorités qui nous exploitent pour la covid 19!

    Robert Becker

Réagir à cet article