Cancer pédiatrique : mieux informer les patients, leurs proches et leurs médecins

Paris, le mardi 15 février 2022 – A l’occasion de la journée internationale du cancer de l’enfant, l’Institut national du cancer lance un site internet spécialement destiné aux cancers pédiatriques.

Chaque année sont diagnostiqués 2 200 cancers chez des enfants âgés de 0 à 17 ans. Si les progrès de la recherche ont permis de faire augmenter le taux de survie à 5 ans, qui est désormais en moyenne de 83 %, il n’existe pas encore de traitement efficace pour tous les types de cancers et ce sont chaque année 500 enfants et adolescents qui sont emportés par leur tumeur. Le cancer est ainsi la 1ère cause de décès par maladie chez les enfants de plus de 1 an. Par ailleurs, deux tiers des enfants gardent des séquelles définitives de leurs traitements. L’objectif n’est donc pas seulement de « guérir plus » mais aussi de « mieux guérir » selon les termes la Ligue contre le Cancer.

Cinq espaces pour cinq publics

A l’occasion de la journée internationale du cancer de l’enfant, l’Institut national du cancer (INCa) souhaite mettre l’accent sur une meilleure information du public sur les cancers pédiatriques. Avec l’aide des associations Grandir sans cancer, Gravir et UNAPECLE, avec qui il forme la « Task force Pédiatrie », l’INCa met en ligne ce mardi le site pediatrie.e-cancer.fr, le premier site entièrement consacré au cancer chez l’enfant.

Le site s’organise autour de cinq espaces différents selon le public ciblé : enfants, adolescents et jeunes adultes, parents, médecins et chercheurs. Chaque espace est adapté aux questions que se posent chaque type de public, mais également à leur manière d’appréhender l’information. Ainsi, l’espace pour les enfants tente d’adopter un aspect ludique, alors que celui destiné aux adolescents et jeunes adultes reprend les codes des réseaux sociaux. Si ces deux portails sont plutôt focalisés sur des questions personnelles et la manière de concilier une jeunesse normale avec le cancer, l’espace des parents permet de mieux appréhender la maladie et de se renseigner sur les essais thérapeutiques en cours.

La Ligue insiste sur la recherche

L’espace des professionnels de santé contient essentiellement des fiches pratiques destinés à les aider dans leur exercice. Enfin, l’espace consacré aux chercheurs vise à faciliter les échanges entre scientifiques et contient notamment des appels à candidatures, des informations sur des projets de recherche ainsi que des offres de financement.

Le nouveau site de l’INCa contient également des cartes interactives reprenant la liste des associations d’aide aux malades et des centres de cancérologie pédiatrique.

De son côté, à l’occasion de cette journée internationale, la Ligue contre le Cancer a préféré insister sur son engagement pour la recherche. Dans un communiqué paru ce lundi, l’association rappelle qu’elle consacre 3,6 millions d’euros par an à la recherche sur les cancers pédiatriques et qu’elle ait ainsi le seul organisme à disposer d’un programme de financement spécifique. En 2021, une collecte de fonds en collaboration avec les enseignes du groupe Leclerc a permis de récolter 1,66 million d’euros pour la lutte contre les cancers de l’enfant. Une nouvelle collecte aura lieu du 12 au 27 mars prochain.

Nicolas Barbet

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article