Combien coutent vos prescriptions ?

Paris, le lundi 18 juillet 2022 – Dans son dernier rapport Charges et produits, l’Assurance-maladie détaille le coût des prescriptions des médecins par spécialité.

Sans surprise, en 2021, ce sont les prescriptions de médecins généralistes qui représentent le budget le plus important soit 41,3 milliards d’euros. La pharmacie est le premier poste de dépenses prescrites des généralistes ( 30 % des prescriptions). Les indemnités journalières arrivent en deuxième position (près d’un quart du total) devant les soins infirmiers.


 

Montant par poste de prescription des dépenses prescrites par les médecins généralistes en 2021 (en Millions €)

 

 

Montant par poste de prescription des dépenses prescrites en 2021 selon la spécialité du prescripteur (en Millions €)

 

Par praticien, en 2021, ce sont les pneumologues qui ont généré individuellement en moyenne le plus de remboursements, avec plus de 970 000 euros par spécialiste. Ils sont suivis des généralistes (740 000 euros) et des néphrologues (622 000 euros). Le montant moyen, toutes disciplines confondues, s'élève à près de 500 000 euros pour 2021.

 

Montant moyen par médecin des dépenses prescrites selon la spécialité du prescripteur

 

Les médicaments sont le premier poste de prescription dans la majorité des spécialités, représentant jusqu’à 8 prescriptions sur 10 chez les dermatologues, ou encore les deux tiers des prescriptions des ophtalmologues et des gastro-entérologues.

Les dispositifs médicaux sont une charge importante chez les ORL, pneumologues et cardiologues (respectivement 75 %, 63 % et 45 %). Chez les pneumologues il s’agit à 97% d’appareils d’assistance respiratoire (notamment PPC pour apnée du sommeil) et d’oxygénothérapie à domicile. Pour les ORL, il s’agit en premier lieu d’audioprothèses représentant 78 % des prescriptions. Pour les cardiologues ce sont des implants (implants et stents vasculaires et coronariens, stimulateurs cardiaques).

Les médecins généralistes et les endocrinologues sont les deux spécialités ordonnant le plus de soins infirmiers (12 % et 9 % des dépenses prescrites).

Les rhumatologues, chirurgiens et neurologues sont les plus prescripteurs de séances de kinésithérapie (respectivement 19 % pour les rhumatologues et 13 % pour les neurologues et chirurgiens des dépenses prescrites).

 

Répartition des dépenses prescrites par poste de prescription selon la spécialité du prescripteur

 


Les indemnités journalières sont le premier poste prescrit par les psychiatres et les chirurgiens, représentant respectivement deux tiers et un tiers des coûts qu’ils génèrent.

Gabriel Poteau

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article