Délais d’attente en ophtalmologie : ça va beaucoup mieux !

Paris, le mardi 11 juin 2019 - Faisant fi de l’adage voulant que la presse ne se préoccupe que des trains qui arrivent en retard, nous nous penchons aujourd’hui sur l’amélioration encourageante des délais d’attente en ophtalmologie.

Face aux difficultés grandissantes pour obtenir des rendez-vous auprès d’un ophtalmologue, les autorités sanitaires en liens étroits avec le SNOF (Syndicat national des ophtalmologistes de France) ont établi en 2015 et 2016 un vaste plan de « restructuration de la filière visuelle » qui semble porter ses fruits.

Le docteur Thierry Bour, président du SNOF a ainsi dévoilé les résultats d’une étude réalisée par l’institut CSA auprès d’un échantillon représentatif de 2 000 médecins ophtalmologistes de France, concernant les délais de rendez-vous dans cette spécialité.

Il apparaît que le délai médian d’obtention d’un rendez-vous dans le cas d’un contrôle périodique s’est fortement amélioré, passant de 66* à 43 jours en deux ans et que le délai médian pour la prise en charge d’une apparition de symptômes a lui été divisé par 2 (de 20 à 10 jours)!

Vers le « Zéro délai »

Pour atteindre son objectif de « zéro délai en 2022 » et assurer un accès « fluide des patients aux soins oculaires sur l’ensemble des territoires », le SNOF insiste en premier lieu sur la nécessité d’ouvrir 240 postes en ophtalmologie aux ECN et de développer les stages d’internes en libéral.

En outre, le SNOF appelle au développement des « cabinets secondaires » avec une forte présence d’orthoptistes et où serait largement utilisée la télémédecine. Il souhaite également la mise en place de « plages de rendez-vous » à « délais courts » et l’élargissement des conditions dans lesquelles peuvent être renouvelés les équipements optiques chez l’opticien, sous réserve « d’un vrai échange d’information en retour et du respect du cadre de cette délégation ».

*Étude de la DREES 2016-2017

X.B.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article