Des jeunes trop mal informés sur le SIDA

Paris, le lundi 2 décembre 2019 - Une nouvelle journée mondiale de lutte contre le Sida était organisée partout dans le monde hier. Cette manifestation a été l’occasion de rappeler les nombreux succès remportés contre la maladie lors de la dernière décennie où partout même dans les pays les plus pauvres des améliorations ont été constatées sur le traitement, le dépistage et la prévention. Cependant, dans ce contexte épidémiologique très modifié, le Sida n’apparaît aujourd’hui plus une préoccupation importante des jeunes, qui se montrent de la même manière souvent insouciants vis-à-vis des autres infections sexuellement transmissibles. Ainsi, une enquête réalisée ce printemps par l’IFOP avait révélé que 23 % des jeunes se sentent mal informés sur le Sida (contre 11 % dix ans plus tôt). Face à de tels résultats et ce qu’elle constate sur le terrain, la directrice des programmes France de Sidaction, Sandrine Fournier invite l’Éducation nationale à une plus grande implication et ne cache pas son inquiétude. 

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article