Direct 12 mai : la France réserve 30 000 doses d’un anticorps polyclonal | Un autre variant porteur de la mutation E484K

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19

16 h – Xenothera : la France réserve 30 000 doses du traitement développé par la biotech française

Le ministère de la Santé a réservé 30 000 doses unitaires de Xav-19 (laboratoire Xenothera), un anticorps polyclonal glyco-humanisé destiné aux patients atteints de pneumonie modérée induite par la Covid-19 et qui a donné des résultats préliminaires encourageants. Ce premier contrat signé avec l’État pourrait être suivi d’autres, pour atteindre les 200 000 doses. "Cet accord démontre qu’il est possible d’entreprendre en France. Mais l’histoire n’est pas finie, souligne Odile Duvaux, la présidente de Xenothera. Il faut désormais obtenir les autorisations de l’Agence nationale de sécurité du médicament".

13 h – Un autre variant porteur de la mutation E484K

Des chercheurs lituaniens ont séquencé un nouveau variant, originaire d'Afrique centrale et porteur de la mutation E484K. Le B.1.620 "semble progresser en Europe depuis mi-mars, notamment en Lituanie, France et Allemagne. Il a été détecté dans le cadre d’un cluster en Ile-de-France", écrit pour sa part Santé Publique France. Pour autant, "aucun impact en santé publique n'est démontré à ce jour", poursuit SPF.

12 h – Un confinement préventif avant le bac

Dans plusieurs villes, des lycées ont décidé d'une suspension des cours une semaine avant les épreuves du bac, une sorte de confinement préventif, pour éviter que cet examen ne se transforme en cluster géant.

11 h - Vite Ma Dose usurpée par des "antivax"

Guillaume Rozier, l'ingénieur qui a développé Covid tracker et le site Vite Ma Dose informe que son nom de domaine vitemadose a été usurpé et est utilisé par un site antivaccin.

10 h – Des abeilles pour dépister la Covid !

Une équipe de l'Institut de recherche Wageningen Bioveterinary Research en partenariat avec la start-up InsectSense disent avoir développé une technique qui permet de faire des abeilles un outil de dépistage du SARS-CoV-2. « InsectSense a déjà développé les prototypes d'une machine qui peut entraîner automatiquement plusieurs abeilles simultanément et un biocapteur qui déploie les abeilles entraînées pour le diagnostic. Cette technologie peut être un système de diagnostic très efficace pour les pays à faibles revenus, confrontés à des difficultés d'accès aux infrastructures et aux hautes technologies », défend l'entreprise sur son site...

8 h – Un point de situation en France

Les chiffres publiés hier soir par Santé publique France, font état de :

- 5 800 170 personnes positives pour le SARS-Cov-2 depuis le 1er mars 2020 (dont 19 791 hier, 119 792 ces 7 derniers jours vs 146 065 les 7 jours précédents) ;
- un taux de positivité de 5,4 % (vs 7,4 % le 5 mai);
- 25 028 personnes hospitalisées pour Covid-19 (solde de – 3 399 ces 7 derniers jours vs – 1 854 la semaine précédente, 1 239 admis ces dernières 24 h);
- 4 743 personnes en réanimation (solde de - 761 ces 7 derniers jours vs - 489 les 7 jours précédents, 355 entrées en 24 h);
- 106 964 personnes décédées depuis le 1er mars (1 548 en 7 jours vs 1 784 les 7 jours précédents).

7 h – Un point de situation en France

Selon les données de l'université John Hopkins de Baltimore 159 727 874 cas de Covid-19 ont été identifiés dans le monde (vs 154 404 850 le 28 avril) et 3 319 141 décès (vs le 3 229 357 le 5 mai). Les trois pays qui ont identifié et déclaré le plus de cas sont les Etats-Unis (32 779 153 cas vs 32 513 408 le 5 mai), l'Inde (23 340 938 vs 20 664 979 le 5 mai) et le Brésil (15 282 705 vs 14 856 888 le 5 mai).  Les trois pays qui comptent le plus grand nombre de morts sont les Etats-Unis (582 848 décès vs 578 503 le 5 mai), le Brésil (425 540 vs 411 588 le 5 mai) et l’Inde (254 197 décès).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article