Direct 13 mai : la Guyane reconfinée | Astra : toujours au-dessus de 55 ans

Cayenne
Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19

17 h - La Guyane reconfine pour deux semaines

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal annonce que la Guyane est "fortement touchée par le variant brésilien, le taux d'incidence a doublé en un mois [311 pour 100 000 au 10 mai NDLR] et le nombre de personnes hospitalisées dans les services de réanimation ne cesse d'augmenter". Aussi, à partir du 14 mai et au moins jusqu'au 30 mai, les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits, les cinémas, restaurants, théâtres musées, salles de sports et cérémonies, jusque-là ouverts sous protocle sanitaire, seront fermés, et "les activités privées sont autorisées dans un rayon de 10km du domicile et limitées à 1h maximum".

16 h - L’utilisation du vaccin AstraZeneca reste limitée aux moins de 55 ans en France

La Haute Autorité de Santé (HAS) a réévalué l’opportunité d’élargir la cible des deux vaccins à adénovirus au regard des dernières données analysées par l’Agence européenne du médicament et du contexte actuel en France.  Au terme de ce travail, elle maintient sa recommandation de restreindre l’utilisation du vaccin Vaxzevria® d’AstraZeneca aux personnes âgées de 55 ans et plus.

15 h - Utilisation intensive des réseaux sociaux et réticence à la vaccination

Une enquête réalisée en février et mars publiée ce jeudi par l’agence européenne Eurofound met en évidence que 40 % des personnes qui s’informent principalement via les réseaux sont réticents à se faire vacciner contre 18 % pour ceux qui lisent et écoutent les médias classiques.

14 h - 60 % des patients hospitalisés pour Covid ont toujours des symptômes 6 mois après l’épisode aigu

Selon une étude menée par plusieurs équipes françaises, et publiée le 10 mai dans la revue Clinical Microbiology and Infection, 60 % des patients hospitalisés pour Covid-19 sont toujours affectés par au moins un symptôme six mois après l’infection.

13 h - Pass sanitaire : le oui mais de la CNIIL

La Cnil se dit favorable à la mise en place temporaire d'un pass sanitaire, à condition que des garanties supplémentaires soient apportées au dispositif notamment pour définir les lieux et événements où il pourra être imposé. Elle demande ainsi au gouvernement de "définir de manière précise, dans la loi, les finalités, la nature des lieux, établissements et événements concernés ainsi que le seuil de fréquentation minimal envisagé et les modalités d'évaluation de celui-ci", selon le communiqué. La Cnil souligne également que l'utilisation de ce pass "ne saurait en aucun cas être maintenue au-delà de la crise sanitaire" et estime en outre "que le fait que l'usage de ce pass soit limité aux événements impliquant de grands rassemblements de personnes, à l'exclusion notamment des activités de la vie courante (lieux de travail, restaurants, commerces, etc.), permet de limiter les atteintes au droit à la protection des données et au respect de la vie privée des personnes".

12 h - Stopcovid : la plainte d’Anticor contre Olivier Véran classée sans suite

La commission des requêtes de la Cour de justice de la République (CJR) a classé la plainte de l'association Anticor pour "favoritisme" visant le ministre de la Santé Olivier Véran concernant l’attribution du marché de l'application Stopcovid.

11 h - Allégement du protocole sanitaire en EHPAD

Le gouvernement a présenté mercredi soir un protocole sanitaire allégé dans les EHPAD. Les mesures de restriction, qui deviendront l'exception, ne seront plus mises en place dès l'apparition d'un cas de Covid chez les résidents mais "à partir de trois cas, c'est-à-dire l'apparition d'un cluster". Tous les accueils de jour, y compris ceux qui n'ont pas d'entrée séparée au sein d'un établissement, sont également autorisés à rouvrir. Avec ce nouveau protocole sanitaire, il s'agit d'accompagner "un retour progressif à la normale", a détaillé la ministre déléguée à l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, dans un communiqué.

10 h - Vaccin : la Chine favorable à la levée des  brevets

La Chine se dit désormais favorable à une proposition de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid.

9 h – Japon : un syndicat de médecins s’oppose à la tenue des jeux

Un syndicat de médecins hospitaliers japonais estime qu’il est "impossible" d'organiser les Jeux Olympiques de Tokyo dans le contexte sanitaire international actuel.  "Nous nous opposons fortement à la tenue des Jeux de Tokyo à un moment où les gens dans le monde entier se battent contre le coronavirus", écrivent les auteurs dans un message au gouvernement. "Il est impossible de tenir des Jeux sûrs pendant la pandémie", ajoutent-ils insistant sur le danger que représentent les variants.

8 h – Un point de situation en France

Les chiffres publiés hier soir par Santé publique France, font état de :

- 5 821 668 cas de contaminations identifiés depuis le 1er mars 2020 (+ 21 498 en 24 h, 115 290 ces 7 derniers jours vs 140 526 les 7 jours précédents)
- 24 254  personnes hospitalisées pour Covid-19 (solde de – 3 432 ces 7 derniers jours vs – 2 225 les 7  jours précédents, 965 admis ces dernières 24 h);
- 4 583 personnes en réanimation (solde de - 819 ces 7 derniers jours vs - 477 les 7 jours précédents, 217 entrées en 24 h);
- 107 148 personnes décédées depuis le 1er mars (1 488 ces 7 derniers jours vs 1 713 les 7 jours précédents).

7 h – 160 millions de cas de Covid dans le monde depuis le début de la pandémie

Selon les dernières données disponibles, 160 550 238 cas de Covid-19 ont été recensés dans le monde (vs 155 261 339 le 6 mai) et 3 334 042 décès liés à cette maladie (vs 3 243 963 le 6 mai). Les trois pays qui ont identifié et déclaré le plus de cas sont les Etats-Unis (32 816 466 vs 32 558 066 le 6 mai), l’Inde (23 703 665 vs 21 077 410 le 6 mai) le Brésil (15 359 397 vs 14 930 183 le 6 mai). Les trois pays les plus endeuillés en valeur absolue sont les Etats-Unis (583 727 vs 579 280 décès le 6 mai), le Brésil (428 034 vs 414 399 décès le 6 mai) et l’Inde (258 317 vs 230 168 le 6 mai).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article