Direct 14 janvier : Suivez les annonces de Jean Castex | L’OMS se penche sur les variants

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

18 h 44 - Nouvelle accélération de la campagne de vaccination

Jean Castex annonce : "J'ai décidé d'ouvrir dès lundi 18, la vaccination, a des personnes présentant des pathologies à haut risque". Au total "se sont 6,4 millions de Français appelés à se faire vacciner à partir de lundi" précise Olivier Véran.

18 h 34 - De nouvelles modalités dans les établissements scolaires

Le système « hybride », entre présentiel et cours à distance, pour les lycées sera maintenu au-delà du 20 janvier. « A l'école primaire il n'y aura pas de brassage possible lors du repas », explique également Jean-Michel Blanquer. Aussi, « les activités sportives scolaires et extrascolaires en intérieur sont interdites », annonce Jean Castex. En outre, le gouvernement table sur 300 000 tests par semaine dans les établissements scolaires.

18 h 28 - Des mesures renforcées à venir en Guyane

"La Guyane, et à travers elle les Antilles, doivent être le plus protégées possible du variant à risque circulant en Amazonie", a expliqué Jean Castex. Dans cette optique, le préfet devra prendre des mesures de restriction dans les jours à venir dans cette région. Les contrôles à la frontière seront également renforcés et des tests négatifs exigés pour rejoindre ces territoires.

18 h 21 - Le couvre-feu à 18 h sur tout le territoire pour 15 jours à partir de samedi

A partir de ce samedi, le couvre-feu à 18 heures est généralisé en France. « Il apparaît que cette mesure a une efficacité sanitaire », défend Jean Castex. « Cette disposition va réduire les horaires des commerces, j'invite tous les établissements qui le souhaitent à se saisir des ouvertures supplémentaires sur les heures de déjeuner ou le dimanche », poursuit le Premier ministre.En revanche, la "situation n'exige pas un nouveau confinement" estime le Premier ministre.

18 h 20 - Des nouvelles restrictions pour entrer sur le territoire français

Jean Castex annonce "Nous allons durcir les conditions d'entrée sur le territoire, dès lundi tous les voyageurs qui veulent venir en provenance d'un pays extérieur à l'Union Européenne devront présenter un test négatif de moins de 72 heures et ils devront s'isoler durant sept jours avant de refaire un nouveau test PCR à l'issue".

"Pour les déplacements en provenance d'un pays de l'Union européenne, et notamment des pays comme l'Irlande ou le Danemark affrontés à une situation épidémique difficile, les ministres travailleront à l'élaboration d'un cadre de coordination en vue du prochain Conseil européen du 21 janvier", précise le Premier ministre Jean Castex. "Ce cadre devra évidemment prévoir des exceptions concernant les frontaliers, les transporteurs routiers ou encore les agents des compagnies de transport, dans le cadre de protocoles sanitaires spécifiques".

18 h 18 - Un point sur les variants en France

Au côté du Premier ministre, Olivier Véran fait un point sur la diffusion des variants sud-africain et britannique en France. "Pour 100 cas de coronavirus diagnostiqués en France, il y en a environ entre 1 et 1,5 qui correspondraient au variant, c'est-à-dire que chaque jour il y aurait entre 200 et 300 contaminations nouvelles au virus variant sur le territoire national (...) Concernant le variant venant d'Afrique du Sud, une femme a été hospitalisée victime de ce variant du Covid-19 à son retour d'un voyage religieux au Mozambique. Un autre cluster a été identifié à Nantes avec une personne également contaminée lors de ce voyage" rapporte Olivier Véran.

18 h 10 - Jean Castex salue l'attitude responsable des Français pendant les fêtes

« Notre stratégie préventive et réactive a été la bonne », assure Jean Castex, qui salue l'attitude des Français durant les fêtes. « Les premières données dont nous disposons montrent que nous avons pu passer les fêtes de fin d'année sans flambée épidémique ». « La situation est maitrisée mais fragile » souligne néanmoins Jean Castex. "Notre situation reste évidemment préoccupante même si elle s'est globalement stabilisée au cours des derniers jours. Nous restons sur un plateau élevé, avec une moyenne hebdomadaire qui fluctue autour de 16 000 contaminations par jour (...) La pression sur nos hôpitaux reste également à peu près stable mais se situe elle aussi à un niveau élevé : nous avions hier 24 769 personnes hospitalisées de la Covid en France, soit 28 personnes de plus que la semaine dernière. Parmi elles, 2711 étaient hospitalisées en réanimation, soit 95 de plus que jeudi dernier" poursuit le premier ministre. "Notre situation, je la qualifierai donc par deux mots : maîtrisée par rapport à ce que l'on observe chez nos voisins, mais fragile car le virus circule activement sur notre territoire. Et d'autant plus fragile avec l'élément nouveau que constitue l'émergence de nouvelles souches plus contagieuses du virus. Nous surveillons évidemment de très près ces nouveaux variants", poursuit-t-il.

14 h 30 - L'OMS se penche sur les variants

Le comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé se réunit aujourd’hui, avec deux semaines d'avance, pour discuter des variants de SARS-CoV-2. L'OMS informe à cette occasion que 50 pays dans le monde ont identifié le variant dit britannique sur leur sol et 20 le variant dit sud-africain. Un troisième variant, découvert au Japon, qualifié d’inquiétant par l’agence onusienne sera également à l’étude.

13 h - Jean Castex à l’heure du choix

Au lendemain d'un nouveau Conseil de défense sanitaire, l'exécutif doit tenir une conférence de presse à 18 h, où sont attendues de probables nouvelles restrictions pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Parmi les pistes évoquées : un couvre-feu national dès 18 heures voir un nouveau confinement. Jean Castex sera pour l'occasion entouré de six ministres : Olivier Véran (Santé), Jean-Michel Blanquer (Éducation nationale), Bruno Le Maire (Économie et Finances), Élisabeth Borne (Travail), Roselyne Bachelot (Culture) et Frédérique Vidal (Enseignement supérieur).

12 h - Saint-Etienne : enfin un dépistage de masse qui attire ?

Après des opérations de dépistage de masse qui ont suscité un intérêt mesuré au Havre et à Charleville-Mézières, la campagne stéphanoise pourrait être un succès.
Ainsi, Nadège Grataloup, directrice de l'Agence régionale de santé (ARS) pour la Loire note après une première journée que "le temps d'attente a pu dépasser une heure sur plusieurs des centres de test". "Cette affluence qui nous réjouit va nous amener à des ajustements dans les jours qui viennent" poursuit-elle. Le maire (LR) Gaël Perdriau, venu assister au démarrage de l’opération, se dit lui aussi satisfait de la fréquentation : "Déjà 1 000 rendez-vous ont été pris par internet ou par téléphone, car l’information a bien circulé".

11 h - Prolongement de l’état d’urgence : ça se précise

Comme cela était pressenti, le gouvernement a bien présenté hier en Conseil des ministres un texte de loi visant à prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin 2021 (au lieu du 16 février voté il y a plusieurs mois), ainsi que le régime transitoire jusqu'au 30 septembre 2021 (au lieu du 1er avril). Le texte sera débattu le 20 janvier 2021 à l'Assemblée nationale.

12 h - Covid-19 : les experts de l'OMS sont arrivés à Wuhan pour enquêter sur l'origine de la pandémie

Une équipe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est arrivée ce jeudi 14 janvier à Wuhan (Chine), où le SARS-CoV-2 a pour la première fois été signalé fin 2019, pour tenter de faire la lumière sur l’origine du virus. Cette équipe de l'OMS est composée de 10 scientifiques de différentes nationalités et sera chargée de remonter aux origines de la Covid-19. Les experts vont débuter leur séjour par une quarantaine de deux semaines, imposée par les autorités.

11 h – Quatre cabinets et pas seulement un pour conseiller le gouvernement à propos de sa stratégie vaccinale !

C’est un contrat qui a causé de nombreuses réactions politiques : le gouvernement français a fait appel au cabinet de conseil en stratégie McKinsey pour sa stratégie vaccinale. Selon une nouvelle information de Libération, en réalité, comme l’indique la Direction Générale de la Santé au journal, il n’y a pas qu’un cabinet de conseil qui a travaillé pour le ministère de la santé mais quatre (Accenture, Citwell et JLL s'ajoutent à McKinsey).

10 h – La CNIL censure l’utilisation de drone pendant le confinement

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a adressé un rappel à l’ordre au ministère de l’intérieur pour l’utilisation de drones équipés de caméras, lui interdisant de recourir à cette pratique tant qu’elle ne serait pas encadrée par un texte de loi.
La CNIL reproche notamment au ministère de l’intérieur d’avoir utilisé des drones pour veiller au respect des mesures de confinement.

9 h – Un confinement jusqu’en avril en Allemagne ?

La chancelière allemande Angela Merkel s'attend à ce que le confinement en vigueur en Allemagne pour endiguer l'épidémie de coronavirus soit maintenu jusqu'au début du mois d'avril, a-t-elle déclaré à des députés de l'Union chrétienne démocrate (CDU) selon des participants à cette réunion cités par le quotidien Bild. "Si nous ne parvenons pas à arrêter ce virus britannique, nous aurons 10 fois plus de cas d'ici à Pâques. Nous avons besoin de huit à dix semaines supplémentaires de mesures strictes", a ainsi déclaré Angela Merkel selon des propos rapportés par Bild.

8 h – France : la pression monte en réa

Selon les dernières données publiées hier soir par Santé publique France, on dénombre :

- 2 830 442 personnes positives pour le SARS-Cov-2 depuis le 1er mars (dont 23 852 hier,  124 824 ces 7 derniers jours vs 105 120 les 7 jours précédents) ;
- 24 735 personnes hospitalisées pour Covid-19 (solde de + 27 ces 7 derniers jours vs + 148 le 7 jours précédents, 1 588 admis hier)
- 2 701 personnes en réanimation (solde de + 94 ces sept derniers jours vs - 45  les sept jours précédents, 208 entrées en 24 h);
- 69 031 personnes décédées depuis le 1er mars (dont 2566 ces 7 derniers jours vs 2 184 les 7 jours précédents).

7 h – Un point de situation dans le monde

Selon les données de l'université John Hopkins de Baltimore, 92 452 684 cas de Covid-19 ont été recensés dans le monde (vs 87 308 468 le 7 janvier) et 1 980 391 décès liés à cette maladie (vs 1 885 689 le 7 janvier). Les trois pays qui ont identifié et déclaré le plus de cas sont les Etats-Unis (23 077 435 vs 21 305 321 le 7 janvier), l’Inde (10 512 093 vs 10 395 278 le 7 janvier) et le Brésil (8 256 536 vs 7 873 830 le 7 janvier). Les trois pays les plus endeuillés en valeur absolue sont les Etats-Unis (384 784 vs 361 297 décès le 7 janvier), le Brésil (205 964 vs 198 974 décès le 7 janvier) et l'Inde (151 727 vs 150 336 décès le 7 janvier).

"

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article