Direct 21 janvier : Le Conseil Constitutionnel valide le passe vaccinal | Vers un vaccin nasal universel (et français !) ?

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

15h30 - Le Conseil Constitutionnel valide le passe vaccinal

Le Conseil Constitutionnel a validé l'essentiel de la loi sur le passe vaccinal, y compris la possibilité pour les responsables des établissements soumis au passe de contrôler l'identité de leurs clients. Les sages ont estimé que l'atteinte portée aux droits et libertés par ce texte était proportionnée à l'objectif de protection de la santé publique. Seule exception, le Conseil a censuré la disposition permettant aux organisateurs de réunions politiques de demander un passe sanitaire aux militants. Le passe vaccinal entrera en vigueur lundi prochain a annoncé le Premier Ministre Jean Castex.

12 h 30 - Un projet de vaccin nasal universel dévoilé par une équipe française

Le projet de vaccin nasal présenté ce jeudi par l'équipe de recherche Biomap de l'unité mixte de recherche Infectiologie et Santé publique INRAE-Université de Tours est un vaccin à base de protéines, mais qui ne repose pas seulement sur la protéine Spike, sujette à de multiples mutations ce qui lui confèrerait des qualités de « vaccin universel »  peu sensible aux mutations. Il s’administre par voie nasale. Ce conditionnement rendrait sa conservation et son utilisation faciles. Sous réserve de son innocuité, il pourrait ainsi être utilisé chez les enfants, mais aussi dans tous les pays où la couverture vaccinale est faible. L’étude clinique devrait commencer rapidement espèrent les chercheurs à l’origine de ce vaccin.

12 h - 76 % des effets secondaires des vaccins liés à l’effet nocebo ?

Selon une meta-analyse publiée dans le JAMA, l’effet nocebo expliquerait 76,0 % des effets secondaires après la première dose de vaccin Covid-19 et 51,8 % après la deuxième.

https://jamanetwork.com/journals/jamanetworkopen/fullarticle/2788172?resultClick=3

11 h 30 - Autriche : la loi sur la vaccination obligatoire adoptée

Le Parlement autrichien a adopté, jeudi 20 janvier, la loi sur la vaccination obligatoire pour tous les adultes. L’Autriche devient le premier pays de l’Union européenne à prendre une telle mesure pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

11 h - Un généraliste refuse les visites au domicile des personnes non vaccinées

Depuis la semaine dernière, un médecin du cabinet médical de Saint-Estève (Pyrénées-Orientales) refuse de faire des visites à domicile pour les personnes non-vaccinées. Un choix qu'il assume et qu'il justifie sur France bleue par le risque encouru par ses autres patients fragiles.

10 h - Le molnupiravir sera distribué dans 105 pays pauvres

Un accord a été signé jeudi avec la Communauté de brevets sur les médicaments (MPP) pour donner accès à 105 pays à faible et moyen revenu au Molnupiravir du groupe pharmaceutique MSD, selon un communiqué de l'agence soutenue par l'ONU.

9 h - L’OMS appelle à une surveillance accrue des animaux réservoirs de SARS-CoV-2

Le Comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la Covid-19 appelle les États à mettre en place une « surveillance en temps réel » des possibles animaux réservoirs du Sars-CoV-2. Pour appuyer cette recommandation, l’institution internationale rapporte que « La possibilité qu'Omicron ait émergé d'un hôte animal ne peut être écartée comme alternative à d'autres hypothèses, dont l'évolution virale au cours d'une infection persistante chez un immunodéprimé » alors que « certaines mutations de la spike d'Omicron sont associées à une adaptation chez la souris » et qu’une recherche in silico suggère que le variant détecté en Afrique du Sud « a peut-être évolué chez la souris avant de se diffuser à l'homme ».

8 h – France : plus d’hospitalisation conventionnelle, moins en soins critiques !

Selon les données de Santé publique France arrêtées au soir du 20 janvier, on comptabilise :

•  425 183 nouveaux cas de Covid-19 (vs 305 322 cas le 7 janvier)
•  3 244,6 pour 100 000  de taux d’incidence
•  27 931 personnes hospitalisées pour Covid-19 (+ 3 777 en une semaine vs + 2 985 la semaine précédente)
•  3 842 personnes hospitalisées en soins critiques (- 99 en une semaine vs + 180 la semaine précédente)
•  1 423 morts au cours de la semaine (vs 1 335 la semaine précédente)
•  128 114 morts depuis le début de l’épidémie

7 h - Un point de situation dans le monde

Selon les dernières statistiques publiées par l’université John Hopkins de Baltimore, depuis le début de la pandémie 342 811 673 cas de Covid ont été identifiés dans le monde qui ont contribué à 5 575 956 décès. Ces quatre dernières semaines, les pays les plus impactés par la Covid sont, en nombre de contaminations les Etats-Unis (17 484 651), la France (6 721 223), et l’Italie (3 901 202) et en nombre de décès, les Etats-Unis (42 845), la Russie (22 227) et la Pologne (9 933).

Notons que l’on dénombre désormais 3 millions de nouvelles contaminations chaque jour dans le monde.


Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article