Direct 22 octobre : 46 millions de Français sous couvre-feu

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19

18 h 30 - 54 départements et la Polynésie sous couvre-feu

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi l’instauration d’un couvre-feu de 21 heures à 6 heures dès vendredi soir pour « 54 départements au total ainsi qu’un territoire d’outre-mer », soit pour « 46 millions de Français ».

Les 54 départements désormais concernés par le couvre-feu sont :

la Loire, le Rhône, le Nord, Paris, l'Isère, les Hauts-de-Seine, le Val-d'Oise, le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis, l'Essonne, les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, les Yvelines, l'Hérault, la Seine-et-Marne, la Seine-Maritime, la Haute-Loire, l'Ain, la Savoie, l'Ardèche, la Saône-et-Loire, l'Aveyron, l'Ariège, le Tarn-et-Garonne, le Tarn, les Pyrénées-Orientales, le Gard, le Vaucluse, le Puy-de-Dôme, les Hautes-Alpes, le Pas-de-Calais, la Drôme, l'Oise, la Haute-Savoie, le Jura, les Pyrénées-Atlantiques, la Haute-Corse, le Calvados, les Hautes-Pyrénées, la Corse-du-Sud, la Lozère, la Haute-Vienne, la Côte-d'Or, les Ardennes, le Var, l'Indre-et-Loire, l'Aube, le Loiret, le Maine-et-Loire, le Bas-Rhin, la Meurthe-et-Moselle, la Marne, les Alpes-Maritimes et l'Ille-et-Vilaine.

S'ajoute à cette liste la Polynésie française.

14 h - A peine plus d'un Français sur deux prêts à se faire vacciner contre la Covid

Selon une étude publiée mardi 20 octobre dans la revue Nature Medicine près des trois quarts (72%) des 13 400 personnes interrogées dans 19 pays ont déclaré qu'elles se feraient vacciner si "un vaccin disponible contre la Covid-19 démontre son efficacité et son innocuité", tandis que 14% répondent qu'elles refuseraient et autant se montrent hésitantes. Le taux d'acceptation varie fortement, avec trois pays sous les 60%, la France (58,8%), la Pologne (56,3%) et la Russie (54,8%), et trois autres qui dépassent les 80%, la Chine, le Brésil et l'Afrique du Sud.

Lazarus, J.V., Ratzan, S.C., Palayew, A. et al. A global survey of potential acceptance of a COVID-19 vaccine. Nat Med (2020)

13 h 30 - Adieu Stop Covid, bonjour Tous Anti Covid

Reconnaissant que StopCovid "n'a pas marché", Emmanuel Macron avait annoncé une nouvelle version de l'application de traçage du coronavirus, appelée cette fois Tous Anti-Covid. Disponible depuis jeudi, cette mise à jour inclut de nouvelles fonctionnalités pour tenter de convaincre les Français de la télécharger. En pratique, Tous Anti-Covid n'est pas une nouvelle application, simplement une mise à jour de StopCovid. Néanmoins, à la demande du gouvernement, les développeurs ont conçu une version "plus interactive".

12 h - Personnes vulnérables : retour aux critère anciens

Les critères de vulnérabilité permettant d'identifier les salariés présentant un risque de développer une forme grave d'infection par le SARS-CoV-2 et devant de ce fait pouvoir bénéficier de mesures de chômage partiel avaient été restreints. Ils sont à nouveau ceux précisés dans le décret du 5 mai 2020. Le Conseil d’État a en effet suspendu les dispositions du décret du 29 août.

10 h - Un volontaire qui participait à l'essai du vaccin "d'Oxford" est mort

Un volontaire ayant participé aux tests du vaccin élaboré par l'université d'Oxford contre la Covid-19 est mort au Brésil, ont annoncé des sources officielles mercredi, sans préciser s'il avait reçu le vaccin ou un placebo. Il s'agit du premier décès d'un volontaire prenant part à un des nombreux essais cliniques destinés à l'évaluation de vaccins anti Covid. L'université d'Oxford a assuré que l'essai de phase III concernant ce vaccin développé avec le laboratoire AstraZeneca allait se poursuivre, un comité indépendant ayant conclu qu'il ne présentait pas de risque pour la santé des volontaires. «Après l'analyse de ce cas au Brésil, il n'y a eu aucune inquiétude quant à la sécurité de ces tests cliniques et le comité indépendant, ainsi que l'agence régulatrice brésilienne, ont recommandé la poursuite de ces tests», a expliqué l'université dans un communiqué.

9 h - Un test rapide et bon marché venu d'Inde

Un test rapide, fiable et bon marché pour détecter le coronavirus avec une bandelette de papier réactif va bientôt être disponible en Inde. Il s'appelle «Feluda», du nom d'un détective fictif populaire en Inde et utilise la technique dite des "ciseaux moléculaires" CRISPR-Cas9. Ce kit, qui fonctionne à partir de prélèvements par écouvillonnage nasal, ressemble à un test de grossesse avec sa bandelette où apparaissent deux traits colorés si le résultat est positif et fournit les résultats dans l'heure.

8 h - France : des données parcellaires

Selon les dernières données publiées hier soir par Santé publique France, on dénombre :

- 957 421 personnes positives pour le SARS-Cov-2 depuis le 1er mars (dont 26 676 en 24 h);
- un taux de positivité des tests PCR de 13,7 %;
- 1 852 clusters en cours d'investigation (dont 139 identifiés en 24 h);
- 33 885 personnes décédées depuis le 1er mars (dont 163 en 24 h).

Aucune donnée concernant les hospitalisations et la réanimation n'a été communiquée.

7 h - Plus de 41 millions de Covid + dans le monde

Selon les données de l'université John Hopkins de Baltimore, 41 291 859 cas de Covid-19 ont été recensés dans le monde (vs  38 574 120 le 15/10) et 1 132 321 décès liés à cette maladie (vs 1 093 253 le 15/10). Les trois pays qui ont identifié et déclaré le plus de cas sont les Etats-Unis (8 338 387 vs 7 917 223 le 15/10), l’Inde (7 706 946 vs 7 307 097 le 15/10) et le Brésil (5 298 772 vs 5 140 863 le 15/10). Les trois pays les plus endeuillés en valeur absolue sont les Etats-Unis (222 220 décès vs 216 904 le 15/10), le Brésil (155 403 décès vs 151 747 le 15/10) et l'Inde (116 616 décès vs 111 266 le 15/10).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article