Direct 23 juillet : Premiers cas de variant "Centaure" en France | La deuxieme dose de rappel elargie à de nouveaux publics | La Covid de Biden

Cette veille vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

17 h - 3 premiers cas de centaure en France

Le sous-variant d'Omicron BA.2.75 (dit « Centaure ») a été identifié pour la première fois chez trois patients en France a indiqué Santé Publique France ce vendredi. Ces personnes ont été testées dans le Grand Est, en Martinique et en Occitanie. D'abord détecté en Inde, puis au Japon et en Australie le BA.2.75 porte 8 mutations supplémentaires de la protéine Spike par rapport à BA.2 et est suspecté d’être plus contagieux et plus résistant au vaccin.

16 h - La deuxième dose de rappel élargie aux femmes enceintes et aux moins de 60 ans avec comorbidités

Suivant l’avis des autorités scientifiques (Haute Autorité de santé et Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale), le gouvernement a décidé d’élargir le deuxième rappel vaccinal dans un « contexte épidémiologique qui reste préoccupant, avec des variants très contagieux » aux femmes enceintes, aux personnes de moins de 60 ans « à risque » et à celles vivant dans l’entourage de personnes fragiles. Cette dose additionnelle est possible dès trois mois après le premier rappel pour les plus fragiles (de plus de 80 ans, résidents d’Ehpad ou sévèrement immunodéprimés). Pour les autres, elle peut s’administrer six mois après le premier rappel. « En cas d’infection entre le premier et le second rappel, on pourra faire une piqûre de second rappel trois mois après l’infection » précise encore le ministère.

15 h - Le président Joe Biden testé positif au Covid-19

Doublement vacciné, le président américain a été testé positif au coronavirus, jeudi, et présente des « symptômes très légers ». Le démocrate de 79 ans est traité par Paxlovid. Dans une courte vidéo (où il apparait sans masque alors même qu'il est filmé par une tierce personne), il a détaillé « je vais bien, je travaille beaucoup et je vais continuer à le faire. Et pendant ce temps, merci de vous être inquiétés pour moi et gardez la foi. Tout va bien se passer ».

14  h - L’OMS pessimiste

Le directeur de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a alerté mardi quant à l'évolution de la pandémie de coronavirus, alors que les hospitalisations et la transmission du Covid-19 augmentent à nouveau. Il estime que la pandémie de Covid-19 est "loin d'être finie". De son côté, l’OMS Europe a mis en garde : l’automne et l’hiver risquent d’être « difficiles » sur le front de la Covid, en raison des sous-lignées du variant Omicron et du relâchement des politiques anti-Covid.

13 h - Nouveau revers pour Valneva

La Commission européenne a revu drastiquement les volumes pressentis pour le vaccin Valneva. Ce seront finalement 1,25 million de doses, au lieu des 60 millions initialement prévues, qui seront distribuées dans les États membres volontaires. Cette décision a provoqué l’arrêt immédiat de la production, le volume de doses ayant déjà été atteint. « Valneva conservera des stocks en vue d'un éventuel approvisionnement supplémentaire des États membres si la demande augmente, et s’efforcera parallèlement de vendre environ huit à dix millions de doses sur les marchés internationaux. La durée de conservation du vaccin VLA2001 devant prochainement atteindre 24 mois, la société prévoit de déployer ces doses dans les six à douze prochains mois », a annoncé le Laboratoire Valneva dans un communiqué.

12 h - France : nette diminution de la circulation du virus mais augmentation des décès

Dans son dernier bulletin hebdomadaire consacrée à la Covid, Santé Publique France observe : « en semaine 28, la circulation du SARS-CoV-2 diminue, les indicateurs virologiques se maintenant à un niveau très élevé avec une poursuite de l’augmentation des décès ».

11 h - Un point de situation dans le monde

Selon les dernières données communiquées par l’Université Johns Hopkins de Baltimore, les trois pays les plus impactés par l’épidémie ces 4 dernières semaines sont en nombre de cas les États-Unis (3 370 151), la France (2 907 166) et l’Allemagne (2 560 020) et en nombre de décès les États-Unis (10 952), le Brésil (6 537), et le Royaume-Uni (2 816).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article