Direct 30 décembre : Véran interpelle les non vaccinés / Paris masqué / Jauges ou pas jauges dans les meetings et autres foires ?

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

13h30 - « Il y a peu de chance que vous puissiez passer entre les gouttes » : Olivier Véran alerte les non vaccinés

Entendu par la commission des lois de l’Assemblée nationale dans le cadre du lancement de l’examen du projet de loi transformant le passe sanitaire en passe vaccinal, le ministre de la Santé a multiplié les formules chocs à l’intention des personnes non vaccinées. Il a notamment rappelé l’ampleur de la vague actuelle : « Nous n’avons jamais connu une telle situation », a-t-il martelé indiquant que « plus d’un million de Français sont aujourd’hui positifs (…)  toutes les secondes dans notre pays, deux Français sont diagnostiqués positifs au coronavirus ». Concernant les répercussions sur les établissements de santé, même s’il a admis que les données disponibles semblaient confirmer la moindre gravité des infections provoquées par le variant Omicron, compte tenu de l’ampleur des contaminations, le risque demeure d’un engorgement rapide des hôpitaux. Il a donc continué à insister s’adressant aux non vaccinés : « Désormais, vous devez comprendre que vous ne pouvez plus considérer que vous êtes en dehors de cette gestion de crise, que vous êtes en dehors de ces risques », ajoutant encore que dans les hôpitaux parisiens 70 % des patients admis en réanimation ne sont pas vaccinés. « Maintenant, il faut vous faire vacciner parce que, sinon, on ne va pas s’en sortir (…) Il y a vraiment peu de chances que vous puissiez passer cette fois-ci entre les gouttes » a donc martelé Olivier Véran.

12h30 - Pas de jauges dans les foires et autres parcs d’attraction…

« L’ensemble des foires et salons ne sont pas concernés par les jauges » qui s’imposent de nouveau pour les événements rassemblant plus de 2500 personnes en extérieur et 5000 en intérieur, a expliqué le ministre délégué chargé du tourisme et des PME, Jean-Baptiste Lemoyne. Les parcs d’attraction et les zoos ne seront pas non plus inclus. Le motif invoqué pour ces exceptions à la règle est que les rassemblements n'y sont pas statiques.

11h30 - … et pas plus dans les meetings LFI, RN et Reconquête

Afin de permettre la poursuite de la vie démocratique, les « jauges » ne peuvent pas s’appliquer dans les meetings électoraux. Cependant, alors que cette absence de restriction suscite l’amertume de certains artistes qui doivent de nouveau annuler certains de leur concert, le parti présidentiel LREM a très vite indiqué que des jauges s’appliqueront dans ses futurs meetings (si E Macron est candidat !). De même, Valérie Pécresse (LR) et Anne Hidalgo (PS) ont affirmé qu’elles respecteraient les recommandations du gouvernement. Il n’en est par contre pas question pour le Rassemblement national, la France insoumise et Reconquête (le parti d’Eric Zemmour). Chez Marine Le Pen, on relève que cela n’empêchera pas le « respect d’un certain nombre de dispositions », tandis qu’au sein de LFI, le député Eric Coquerel a annoncé que le candidat Jean-Luc Mélenchon n’avait pas l’intention d’appliquer les « mesures liberticides » du gouvernement.

1h - L’année finit et commence masquée dans les rues de Paris

Par décision de la préfecture de Paris, à partir de demain 31 janvier, le port du masque redevient obligatoire dans toutes les rues de la capitale. Alors que les risques de contamination dans les lieux ouverts (et plus encore dans les rues peu fréquentées) semblent très faibles, cette disposition suscite une circonspection quasiment unanime. Chez les partisans de restrictions fortes et les plus inquiets de la situation, on déplore que les autorités semblent se donner bonne conscience en adoptant une mesure dont l’efficacité est en réalité très restreinte, tout en refusant d’envisager des dispositions plus strictes. Ceux qui considèrent au contraire disproportionnées les mesures les plus dures, voient dans le retour du masque en extérieur un symbole supplémentaire d’une forme de catastrophisme inopérant et liberticide.

12h - Rentrée J-4 : inquiétude des syndicats d’enseignants

Le Syndicat national des enseignants du second degré considère que contrairement à ce qu’affirme le Premier ministre « rien n’est fait pour sanctuariser » les collèges et les lycées. « Enfermé dans un débat binaire sur l’ouverture de l’école, le gouvernement passe à côté de l’enjeu essentiel : protéger et prévenir contre le Covid-19. Il faut des mesures d’urgence pour la rentrée afin de sécurité les établissements et pouvoir fonctionner sur le moyen terme » réclame l’organisation.

11h - Forte hausse des cas en Argentine

Comme un très grand nombre de pays dans le monde, l’Argentine est confrontée à une très forte hausse des contaminations avec 42 000 nouveaux cas enregistrés hier, soit deux fois plus que lundi et six fois plus qu’il y a une semaine. Cependant, la tension sur les services hospitaliers reste modérée (comme dans les autres pays touchés précocement par Omicron) Si un passe sanitaire doit entrer en vigueur pour les plus de 13 ans à partir du 1er janvier, l’exécutif exclut pour l’heure l’adoption d’autres mesures dans un des pays du monde qui a connu les plus longues périodes de confinement.

10h - Record de cas en France

Selon les derniers chiffres publiés par Santé publique France :
-    208 099 cas ont été confirmés ces dernières 24 heures
-    184 décès supplémentaires ont été déplorés
-    17 856 patients infectés par SARS-CoV-2 sont hospitalisés (+ 451 en 24 heures)
-    3 469 sont en services de soins critiques (+ 53)

9h – Forte mortalité en Pologne

Selon les dernières données de l’université John Hopkins de Baltimore, on a détecté depuis le début de la pandémie, 284 670 238 infections par SARS-CoV-2 qui ont contribué à 5 424 763décès à travers le monde. Ces quatre dernières semaines, les trois pays ayant recensé le plus de cas sont les Etats-Unis (4 960 478), le Royaume-Uni (2 296 770) et la France (1 809 992). Les pays qui ont enregistré le plus grand nombre de décès (non rapporté à leur population) ces quatre dernières semaines sont les Etats-Unis (39 563), la Russie (29 795) et la Pologne (11 554).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article