Direct 31 décembre : un million de contaminations dans le monde en une semaine / Un 31 pas vraiment sans contrainte

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

15h - Une centaine de réanimateurs interpellent Olivier Véran sur les capacités d’accueil en réanimation

Une tribune signée dans le Figaro par une centaine de médecins réanimateurs exhorte le ministre de la Santé à « lever les tensions sur le recrutement des médecins. 329 postes de médecins réanimateurs sont aujourd'hui vacants. Dans de nombreux services, cela contraint nos collègues à effectuer, en plus de leur travail quotidien, des gardes de 24 heures tous les cinq jours. Pour pallier cette pénurie chronique de médecins réanimateurs et garantir l'attractivité de cette discipline, il faut augmenter durablement le nombre de médecins formés à la réanimation » écrivent-ils. Ils invitent également à se pencher d’urgence sur les problèmes de disparités régionales quant à l’offre de soins en réanimation.

14h - Un réveillon sans contrainte… ou presque

Lundi, le gouvernement a refusé d’imposer un couvre-feu sur l’ensemble du territoire le soir du réveillon, comme l’y incitaient pourtant de nombreux médecins et épidémiologistes dont les membres du Conseil scientifique. Cependant, de nombreuses mesures sont prises localement : à la Martinique, notamment, il n’a pas été décidé de lever le couvre-feu imposé à la population depuis le 8 décembre en cette soirée de Saint-Sylvestre. Par ailleurs, dans plusieurs départements, des mesures ont été prises pour anticiper la fermeture des bars et restaurants. Enfin, les rassemblements sur la voie public sont proscrits et aucun feu d’artifice ne pourra être tiré pour saluer l’arrivée de 2022. Partout dans le monde des restrictions plus ou moins importantes s’imposent.

13h - La nourriture commencerait à manquer à Xi’an

Soumise à un confinement très strict, qui permet uniquement aux habitants de sortir une fois tous les trois jours pour se ravitailler, la ville chinoise de Xi’an et ses millions d’habitants, commencent à connaître des pénuries de nourriture. Évidemment, le gouvernement central nie les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux. « Dans l’ensemble, l’approvisionnement en produits de première nécessité à Xi’an est suffisant», assure le porte-parole du ministère du Commerce, Gao Feng.

12h - Prolongation de l’état d’urgence confirmé en Martinique

L’état d’urgence instauré pour trois mois le 13 juillet 2021 par le Président de la République avait déjà été prolongé jusqu’au 31 décembre. Cependant, le Premier ministre, Jean Castex a indiqué ce lundi qu’il devrait probablement être renouvelé. « Le gouvernement déposera, en cours de discussion parlementaire, un amendement visant à rendre cet état d’urgence sanitaire applicable jusqu’au 31 mars 2022 en Martinique », peut-on lire sur le site du ministère des outre-mer. Cette mesure à laquelle se résignent les martiniquais s’explique par une nouvelle hausse des contaminations ces dernières semaines, avec par exemple aujourd’hui 343 contaminations pour 100 000 habitants soit le double de la semaine dernière.

11h- Retour du couvre-feu à Québec

"C'est un geste qui est extrême parce que la situation est extrême", a déclaré le Premier ministre du Québec François Legault à l’heure d’annoncer le retour d’un couvre-feu dans toute la province qui s’appliquera de 22 heures à 5 heures du matin dès ce soir. Le Premier ministre a insisté sur la nécessité de "sauver les hôpitaux et de sauver des vies". Par ailleurs, les rassemblements privés sont désormais limités à la bulle familiale.

10h - Forte accélération de la circulation de SARS-CoV-2 la semaine de Noël

Dans son point hebdomadaire, Santé publique France confirme la forte accélération de la circulation de SARS-CoV-2 au cours de la semaine de Noël (20 au 26 décembre). Elle a augmenté de 50 % en lien avec la progression du variant Omicron, qui est aujourd’hui majoritaire :
« Le 27 décembre, 62,4% des tests de criblage indiquaient un profil compatible avec Omicron. Les 10-49 ans avaient les taux d’incidence les plus élevés (>900 cas pour 100 000 habitants), atteignant 1 770 (+124%) chez les 20-29 ans. Le taux d’incidence dépassait les 1 000 cas pour 100 000 habitants en Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse et Auvergne-Rhône-Alpes. Les nouvelles hospitalisations étaient en hausse dans ces quatre régions et stables ou en diminution sur le reste du territoire métropolitaine » précise encore Santé Publique France. On relève encore qu’entre le 20 et le 26 décembre, en comparaison à la semaine précédente, les taux d'incidence (+50%), de positivité (+1,9 point), de reproduction du virus (1,22 contre 1,09), les passages aux urgences (+23) ou encore les nouvelles hospitalisations (+0,2%) restent en augmentation.

9h - Un million de nouveaux cas quotidiens dans le monde… et moi, et moi, et moi

Les chiffres des nouvelles contaminations ont battu des records partout dans le monde cette semaine.  Ainsi, 1 045 000 nouveaux cas quotidiens ont été détectés entre le 23 et le 29 décembre, en hausse de 46 % par rapport à la semaine précédente.  Signe de la probable moindre dangerosité d’Omicron, le nombre de morts semble pour sa part stagner : 44 049 décès ont été déplorés cette semaine, contre 48 559 la semaine précédente.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article