Direct 5 janvier : L’Education Nationale menacée | Les requins à la rescousse | Les Etats-Unis commandent des pilules anti-Covid

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

12h30 - Racisme sanitaire aux Etats-Unis

Selon ses dernières recommandations, le département de santé de l’Etat de New York autorise l’administration d’antiviraux aux « Blancs » atteints de la Covid-19 uniquement s’ils présentent des comorbidités, mais sans aucune condition pour les « Noirs » et « Hispaniques ». Selon les autorités new-yorkaises, les « inégalités systémiques » dont ces minorités sont victimes constituent un facteur de risque en soit.

12h - L’Education Nationale menacée par l’« absentéisme »

La forte hausse des contaminations due au variant Omicron pourrait menacer l’Education Nationale. Selon le Conseil Scientifique, près de 30 % des enseignants pourraient être absents d’ici fin janvier, soit parce qu’ils sont contaminés, soit parce qu’ils doivent garder leurs enfants. « Janvier sera tendu » a reconnu le ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer, qui prévoit de recruter plus de contractuels et de mobiliser des professeurs retraités.

11h30 - Agression du directeur du CHU de Guadeloupe

Dans la nuit de mardi à mercredi, le directeur du CHU de Guadeloupe Gérard Cotellon et son adjoint ont été séquestrés et violentés par des syndicalistes anti-vaccins avant d’être exfiltrés par les forces de police. Depuis plusieurs mois, les Antilles, où les débordements violents sont malheureusement nombreux, sont marquées par des manifestations contre la vaccination obligatoire des soignants et le passe sanitaire.

11h - Les requins à la rescousse

Des chercheurs de l’université du Wisconsin aux Etats-Unis auraient découvert que des anticorps présents chez certains requins seraient efficace contre le Sars-Cov-2 et d’autres coronavirus, selon une étude publiée le 16 décembre dernier dans la revue Nature. Les auteurs de ce travail auraient passé en revue plus d’un milliard d’anticorps de requins différent avant de trouver celui qui permet de neutraliser le virus de la Covid-19.

10h30 - Omicron inquiète l’OMS

Plus contagieux mais moins pathogène que les variants précédents, Omicron inquiète l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Ce mardi, Catherine Smallwood, responsable des situations d’urgence au sein de l’instance onusienne, craint qu’Omicron ne soit « susceptible de générer un nouveau variant » plus dangereux.


10h - Les Etats-Unis commandent des pilules anti-Covid

Le président américain Joe Biden a annoncé ce mardi que son administration allait commander 20 millions de doses du traitement anti Covid-19 élaborée par le laboratoire Pfizer, contre 10 millions initialement. Cette pilule permet de réduire de 88 % les hospitalisations et les décès chez les personnes à risque selon le géant pharmaceutique.

9h30 - Point sur la situation en France

Selon les données de Santé publique France arrêtées au soir du 4 janvier, on comptabilise :
•  271 686 nouvelles contaminations (vs 179 807 cas le 28 décembre)
•  20 186 personnes hospitalisées pour Covid-19 (+ 2 781 en une semaine)
•  3 665 personnes hospitalisées en soins critiques (+ 249 en une semaine)
•  1 375 morts au cours de la semaine
•  124 563 morts depuis le début de l’épidémie (64 780 en 2020, 58 961 en 2021, 822 en 2022)

9h - Un point de situation dans le monde

Selon les dernières statistiques publiées par l’université John Hopkins de Baltimore, depuis le début de la pandémie 295 309 486 cas de Covid ont été identifiés dans le monde qui ont contribué à 5 459 123 décès. Ces quatre dernières semaines, les pays les plus impactés par la Covid sont, en nombre de contaminations les Etats-Unis (7 660 998), le Royaume Uni (3 102 740), la France (2 603 137) et en nombre de décès, les Etats-Unis (37 113), la Russie (27 775) et la Pologne (11 829).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article