Direct 8 janvier 2022 : Tests, les publics prioritaires | Passe : regain de mobilisation des antis | Autorisation du Xevudy

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

17 h - Tests : les publics prioritaires

Dans un « DGS-Urgent », la Direction Générale de la Santé (DGS) appelle les professionnels de santé à « prioriser l'accès aux tests » aux personnes symptomatiques et contacts, aux personnes disposant d’une prescription médicale, à celles ayant un autotest positif, à celles dont la réalisation d’un test est obligatoire « dans le cadre de l’application des règles aux frontières (retour de zone rouge ou rouge écarlate etc.) », et « dans la mesure du possible », les personnes ayant besoin d’un test pour se rendre à l’étranger. « Les autres situations doivent être considérées comme non prioritaires (notamment la réalisation de test de 'confort' visant à obtenir une preuve dans le passe sanitaire) », a indiqué l'institution.

16 h - Regain de mobilisation contre le passe sanitaire

Près de 2000 manifestations sont organisées aujourd’hui pour protester contre le passe sanitaire. Après des mois d’essoufflement, les premières remontées semblent montrer un regain de participation. « La place du Palais-Royal est bondée » rapportent par exemple les journalistes du Parisien. Les chiffres du ministère de l’intérieur devraient être disponibles en fin de journée.

15 h - Autorisation en France du Xevudy, un anticorps monoclonal potentiellement efficace contre Omicron

La HAS autorise l’accès précoce à un nouveau traitement curatif, le Xevudy® (sotrovimab) de GSK. Cet anticorps monoclonal est destiné aux adultes et adolescents de 12 ans et plus infectés et qui présentent un risque de forme sévère. La HAS souligne que ce traitement, à la différence des précédents, présente un mécanisme d’action qui permet d’espérer le maintien de son efficacité sur les variants, y compris le variant Omicron.

14 h - Des données françaises confirmeraient la moins grande virulence d’Omicron

Dans son dernier bulletin hebdomadaire, Santé publique France rapporte : « en France, les données du réseau OSCOUR® montrent un taux d’hospitalisation après passage aux urgences pour suspicion de COVID-19 en baisse depuis deux semaines (36% en S52 vs 50% en S50) alors que le taux d’hospitalisation après passage toutes causes est resté stable. Elles suggèrent ainsi une moindre gravité des cas ayant eu recours aux urgences pour suspicion de COVID-19 sur les deux dernières semaines (au cours desquelles le variant Omicron est devenu majoritaire). Cette interprétation précoce est à prendre avec prudence ».

13 h - Djokovic se défend

Interdit d’entrée en Australie pour raisons sanitaires, Novak Djokovic estime pouvoir être dispensé de vaccination car il a contracté le Covid-19 en décembre. Aussi, il demande à pouvoir quitter le centre de rétention de Melbourne afin d’être en mesure de s’entraîner. « La date du premier test PCR positif a été enregistrée le 16 décembre 2021 », ce qui permettrait au N°1 du tennis mondial d’être exempté de la vaccination imposée par l’Australie affirment ses avocats dans un document déposé auprès du tribunal fédéral. Son recours doit être examiné lundi.Toutefois cette exemption ne semble être prévue que pour les citoyens australiens.

12 h - Le député José Evrard décède de la Covid-19

Le député de la 3e circonscription du Pas-de-Calais, José Évrard, est décédé à l’âge de 76 ans des suites de la Covid-19. Membre du Parti communiste français jusqu’en 2001, il avait rejoint les rangs du Front national en 2013. C’est sous cette étiquette qu’il avait été élu député en 2017, avant de quitter le parti pour rejoindre Les Patriotes, parti fondé par Florian Philippot. Il s'était enfin rallié à Nicolas Dupont-Aignan et à son parti, Debout la France. Auprès de l’AFP, son fils précise que bien qu’opposé au passe sanitaire, son père était vacciné.

11 h - Les non-vaccinés représentent 56 % des admissions en soins critiques

Selon les dernières données de la DREES (Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques) « entre le 29 novembre et le 26 décembre 2021, les 8 % de personnes non vaccinées dans la population française de 20 ans et plus représentent : 21 % des tests PCR positifs chez les personnes symptomatiques, 45 % des admissions en hospitalisation conventionnelle, 56 % des entrées en soins critiques, 42 % des décès ».

10 h - France : un record de primo-injection depuis septembre

Dans une courte vidéo publiée sur twitter, le ministre de la santé Olivier Véran indique : « depuis lundi, 230 000 Français ont reçu une première injection. Un record depuis le début du mois de septembre ».

9 h - L’Allemagne adopte le passe 2G+ sur tout son territoire

L’Allemagne met en place le passe 2G+ dans tous ses Landers. A partir du 15 janvier, les clients des restaurants, cafés et bars devront désormais, en plus d'un certificat de vaccination ou de guérison, présenter un test de dépistage négatif du jour. Mais les personnes ayant déjà reçu une troisième dose seront exemptées de test.

8 h - Un point de situation en France

Selon les derniers chiffres publiés par Santé publique France, on dénombre :

-    328 214 cas identifiés 24 heures (vs 232 200 cas le 1er janvier) ;
-    un taux d’incidence de 2 391,2 cas/100 000 habitants (vs 1 251 le 1er janvier) ;
-    un taux de positivité des tests de 8,3 % (vs 12,4 % le 1er janvier) ;
-    1 281 décès en une semaine (125 206 depuis mars 2020) ;
-    21 605 patients infectés par SARS-CoV-2 sont hospitalisés (+ 2 890 en une semaine) dont ;
-    3 815 en soins critiques (+ 272 en une semaine).

7 h - Un point de situation dans le monde

Selon les dernières données de l’université John Hopkins de Baltimore, on a détecté depuis le début de la pandémie, 303 383 898 infections par SARS-CoV-2 qui ont contribué à 5 481 888 décès à travers le monde. Ces quatre dernières semaines, les trois pays ayant recensé le plus de cas sont les Etats-Unis (9 546 969), le Royaume-Uni (3 500 206) et la France (3 358 251). Les pays les plus endeuillés ces quatre dernières semaines sont les Etats-Unis (38 374), la Russie (26 687) et la Pologne (11 500).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article