François Arnault nouveau président de l’Ordre des médecins

Paris, le jeudi 23 juin 2022 - Le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) a élu hier son nouveau bureau et un nouveau président à la suite du renouvellement de la moitié de ses conseillers nationaux le 16 juin dernier.

Ce nouveau bureau, où pour la première fois la parité homme-femme est respectée sera présidé par le Dr François Arnault qui devient président du Conseil National de l’Ordre des Médecins pour 3 ans en remplacement du Dr Patrick Bouet.

« Médecin ORL, le Dr Arnault a exercé pendant 35 ans dans la Vienne. Président pendant dix ans du conseil départemental de l’Ordre des médecins de la Vienne, il a été élu conseiller national de l’Ordre en 2013. Le Dr Arnault a notamment été élu Délégué général aux relations internes, puis Secrétaire général à partir de 2019.

Homme de terrain engagé pour les territoires, il a été maire de la commune d’Availles-en-Châtellerault entre 2008 et 2018, ainsi que vice-président de la communauté d'agglomération Grand Châtellerault » rappelle l’Ordre.

Il s’était fait connaître du corps médical et d’une partie du grand public par un rapport de 2017 sur les déserts médicaux. Il y prônait notamment le développement des maisons de santé pluriprofessionnelle.

Faire mentir la Cour des comptes

Ce nouveau président aura fort à faire dans le contexte de la crise de l’hôpital et de l’accès aux soins en ville.

D’autant que cette élection intervient dans un contexte toujours difficile pour l’institution elle-même. Elle a été secouée par l’affaire Le Scouarnec (un chirurgien pédophile condamné en décembre 2020 à 15 ans de prison) et un rapport de la Cour des comptes de 2019 qui pointait les « désordres comptables », un immobilier « somptuaire », des contrôles « inopérants », et un certain laxisme dans le traitement de dossiers de plaintes sexuelles.

En outre, l’Ordre est toujours combattu par le « mouvement d’insoumission aux Ordres professionnels (Miop) », qui dénonce une « structure réactionnaire » et d'« organisation corporatiste opaque ».

Fraîchement élu, le Dr Arnault a fait part de sa volonté « claire et déterminée » de renforcer les contacts avec l’ensemble des partenaires de l’institution et d’agir dans un « un esprit collectif ».

Emmanuel Haussy

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Espérons

    Le 23 juin 2022

    Ce serait rassurant de savoir si ce nouveau président est vraiment indépendant de toute
    obédience et peut mettre de l'ordre et de la transparence, de l'éventuelle désobéissance vis à vis du ministère de la santé, une réelle information sur la nocivité des vaccins anti-covid et la façon de les prévenir dans l'intérêt des gens et le respect du serment d'Hippocrate.

    Dr Joseph Mignen

Réagir à cet article