Gilets jaunes : Agnès Buzyn félicite les services d’urgences, mais pas qu’eux !

Paris, le mardi 4 décembre – Prise à son tour dans le tourbillon de l’actualité, que ce soit par les médias traditionnels ou sur les réseaux sociaux, Agnès Buzyn a dû réagir à plusieurs occasions aux remous politiques et sociaux du moment.

Ainsi, interrogée sur les violences qui ont émaillé les manifestations des Gilets jaunes à Paris, le ministre de la Santé a déclaré : « ces débordements sont inadmissibles, choquants et anti-démocratiques. Il y a en ce moment une récupération du mouvement des gilets jaunes par des casseurs. Les gilets jaunes doivent dénoncer cette récupération car elle est intolérable » et a assuré : « nous sommes au travail pour réparer ce qui va mal ».

Elle a aussi saisi l’occasion pour féliciter les soignants dans un message posté sur Twitter : « merci aux professionnels des services d'urgence, fortement mobilisés ce week-end, qui ont pris en charge les blessés des débordements, dans des conditions particulièrement difficiles ».

Dans un autre registre, qu’on lui connaît moins, Agnès Buzyn s’est faite offensive, et, toujours sur Twitter s’est emportée : « quand je vois l'état dans lequel nos hôpitaux ont été laissés, je m'énerve. Parce que c'est très facile après coup pour des partis de droite et de gauche qui ont été au pouvoir de dire "il ne faut pas faire comme ça". Eux, ils n'ont rien fait ! »…

Enfin, elle a pu défendre à la télévision quelques-unes de ses avancées, notamment la mise en place du « zéro reste à charge », censé en partie répondre à la crise que nous connaissons actuellement…

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article