Grande consultation des pharmaciens : 4 000 réponses et plus de 1 400 contributions pour alimenter les débats à venir

Paris, le mercredi 21 septembre 2016 - Lors d’une conférence de presse commune, les présidents de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), Philippe Gaertner et Gilles Bonnefond, ont dévoilé les premiers résultats de la grande consultation de la pharmacie d’officine lancée cet été et qui s’achèvera le 30 septembre prochain. Une consultation grandeur nature dont le questionnaire a été renseigné par plus de 4 000 officinaux auquel s’ajoutent 1 400 contributions volontaires sur des thèmes ouverts.

Les pharmaciens sont ainsi près de 91 % à être favorables à un engagement de l’Etat et de l’Assurance maladie pour réformer la pharmacie d’officine sur la durée de la nouvelle convention nationale pharmaceutique qui s’apprête à être négociée et au sujet de laquelle P. Gaertner et G. Bonnefond se sont par ailleurs déclarés « déterminés ». Evolution du mode de rémunération, renforcement du réseau officinal et développement des entretiens pharmaceutiques, des médicaments biosimilaires et génériques ou encore des rémunérations sur les objectifs de santé publique (RSOP) sont ainsi les sujets centraux sur lesquels les pharmaciens souhaitent que les pouvoirs publics s’engagent clairement.

Par ailleurs, les répondants sont 97 % à souhaiter une réelle organisation ville/hôpital pour anticiper au mieux la sortie hospitalière du patient, 80 % à vouloir que les pharmacies soient incluses dans la politique de vaccination et de lutte contre le tabac et les addictions. Près de 89 % des 4 000 pharmaciens ayant répondu au questionnaire sont également favorables à ce que l’on permette à la profession, via toutes ses structures d’achat, de négocier avec les laboratoires pharmaceutiques des prix accessibles au plus grand nombre des pharmacies. Une évolution des études de pharmacie et de préparateurs autour d’un contenu plus adapté à la pratique actuelle est également plébiscitée par près de 92 % des sondés.

Les nouvelles missions en tête des préoccupations des pharmaciens

En sus du questionnaire constitué de 10 questions fermées, la grande consultation propose également aux pharmaciens de faire des propositions ouvertes autour de 6 thèmes prédéfinis : nouvelles technologies à l’officine, convention Assurance maladie et complémentaires santé, organisation du réseau, missions de l’officine, études et formation de l’équipe officinale et économie de l’officine. Avec 27 % de l’ensemble des contributions, la question des missions est celle qui a le plus inspiré les contributeurs. Plus précisément, ce sont la préparation des doses à administrer (PDA), la vaccination et les entretiens pharmaceutiques qui ont été le plus souvent cités dans les propositions enregistrées jusqu’à ce jour.

Sans grande surprise, l’économie de l’officine représente le deuxième thème le plus argumenté avec 22 % des contributions. Les pharmaciens y ont principalement évoqué le principe des honoraires à l’ordonnance, ainsi que la question de la rémunération des interventions pharmaceutiques, soit à chaque fois que le pharmacien est obligé de contacter le médecin. En troisième position (19 %), les propositions concernant le domaine conventionnel mettent en avant la volonté des pharmaciens de voir leurs relations avec l’assurance maladie obligatoire (AMO) et les complémentaires (AMC) grandement simplifiées et standardisées. Un peu en retrait, viennent ensuite les thématiques d’organisation du réseau (14 %), des études (11 %) et des nouvelles technologies (7 %).

Benoît Thelliez

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article