Le ministère au secours des victimes de Dentexia

Paris, le jeudi 28 juillet 2016 – Dentexia était connu pour proposer des soins dentaires à des prix deux fois inférieurs à la moyenne. Cependant, les quatre centres dentaires affiliés à ce réseau ont finalement fait faillite, notamment après une alerte sanitaire qui avait pointé du doigt un manque d’hygiène.

Ce mercredi, le ministre de la santé a annoncé, via un communiqué, faisant suite aux recommandations de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) et aux revendications du « collectif contre Dentexia », qu’une aide financière « sera versée aux patients connaissant, en raison de l'importance des soins à réaliser et de leurs ressources, des difficultés à assumer ces frais ». Le dispositif sera opérationnel avant la rentrée et financé par une « mobilisation exceptionnelle du fonds d'action sociale de l'assurance maladie ».

Les agences régionales de santé de la région Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes et  d’Ile-de-France vont quant à elles favoriser la prise en charge par les CHU et les facultés dentaires.

Enfin un rôle de « conseiller en charge de la reprise des soins » sera dévolu au professeur Robert Garcia, doyen de l’UFR d’Odontologie de l’université Paris Diderot.

FH

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article