Le reconfinement de l’Europe est-il inévitable ?

Dublin, le mardi 20 octobre 2020 - C’est une première en Europe. Lundi soir, le Premier Ministre irlandais Micheal Martin a annoncé le confinement généralisé de la population à partir du mercredi 21 octobre à minuit. Quelques heures plus tôt, c’est toute la région du Pays de Galles qui a été contrainte de prendre une mesure similaire. Le vieux continent assiste depuis plusieurs jours à une reprise particulièrement forte de la circulation du virus, notamment dans les pays de l’Est. De l’autre coté de l’Atlantique, le président américain Donald Trump se lâche contre le Docteur Fauci, à un moment où le Midwest américain fait face à une recrudescence des cas.

Confinement en Irlande et au Pays de Galles

L’annonce est intervenue à l’occasion d’une allocution solennelle du Premier Ministre irlandais. A partir de mercredi minuit, toute la population devra respecter un confinement strict d’une durée de six semaines. Tous les commerces non essentiels devront fermer, ainsi que les bars et les restaurants. Seule exception notable : les écoles resteront ouvertes. Les irlandais ne pourront sortir de chez eux que pour faire de l’exercice dans un rayon de cinq kilomètres autour de leur lieu de résidence.

Au Royaume-Uni, c’est le Pays de Galles qui sera soumis à un confinement d’une durée de deux semaines, destiné à freiner la propagation du virus. Plus de trois millions de personnes devront respecter un « stay at home order ».

Couvre feu en Slovénie

En Slovénie, pays qui s’était enorgueilli  de sa gestion de la crise lors de l’a première vague, fait face désormais à une augmentation très rapide des cas de Covid. Les deux millions d’habitants de ce pays devront respecter désormais un couvre feu similaire à celui en vigueur dans les grandes métropoles françaises entre 21h et 6h du matin. Les rassemblements de plus de six personnes seront désormais interdits. Une situation inédite alors que les capacités d’accueil des hôpitaux sont désormais dépassées.

En Israël, le confinement prend fin

Un mois après l’entrée en vigueur de restrictions particulièrement lourdes, L’État d’Israël a engagé cette semaine la première étape de son déconfinement au moment où la situation sanitaire semble s’être sensiblement améliorée. Les crèches, les écoles maternelles, les parcs nationaux et les plages sont désormais ouverts et les entreprises n’accueillant pas de public peuvent désormais reprendre leur travail.

Pour la première fois depuis septembre, les israéliens sont autorisés à se déplacer à plus d’un kilomètre de leur domicile. Le confinement reste toutefois en place dans les villes accueillant de fortes communautés ultra-orthodoxes. Israël s’était notamment targuée de sa bonne gestion de la première vague, avant de connaitre l’un des plus forts taux de contamination au monde. Le Premier Ministre Netanyahu a appelé notamment les ultra-orthodoxes à suivre scrupuleusement les règles sanitaires.

Trump contre Fauci

A deux semaines de l’élection, le Président américain Donald Trump s’attaque avec virulence au directeur de l’Institut National des Maladies Infectieuses, le célèbre Docteur Fauci. Qualifiant ce dernier de « désastre », le président s’est « lâché » à l’occasion d’un appel téléphonique visant à mobiliser ses équipes de campagne : « les gens disent : laissez nous tranquilles. Ils en ont marre. Marre d’entendre Fauci et tous ces idiots. Si nous l’avions écouté, nous aurions eu 700 000 ou 800 000 morts chaque fois qu’il passe à la télévision, il y a toujours une bombe ».

Par la suite, le président américain, récemment sorti de l’hôpital après avoir contracté la maladie, s’est vanté du fait que ses supporteurs dans les meetings ne respectaient pas les mesures de distanciation sociale.

Les Etats-Unis affichent le plus grand nombre de décès de la planète avec plus de 220 000 morts.

En France, beaucoup se demandent si, compte tenu de l'encombrement croissant des services de réanimation par des patients covid +, il sera possible d'éviter des mesures plus strictes comme, un couvre-feu plus précoce ou un reconfinement localisé, voire généralisé... 

C.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article