Les infirmières peuvent prescrire des médicaments…en Espagne

Madrid, le jeudi 25 octobre 2018 – Au terme d’une décennie de combat acharné entre syndicats et autorités sanitaires, un décret permettant la prescription infirmière en Espagne vient d’être promulgué.

Les infirmiers en-deçà des Pyrénées pourront, d’une part, prescrire  tous les médicaments « qui ne nécessitent pas de diagnostic médical », comme les vaccins, et d’autre part ceux nécessitant un diagnostic médical mais selon des protocoles élaborés pour chaque maladie.

« C'est donc un exercice beaucoup plus rapide et plus souple de notre profession, conforme aux compétences et connaissances académiques des infirmiers » se réjouit Diego Ayuso, secrétaire du Conseil général d’infirmerie que l’on pourrait comparer à notre Ordre national infirmier. 

Certaines régions vont même plus loin. Ainsi, dans la communauté autonome d'Andalousie, les infirmiers seront prescripteurs de tous médicaments qui concernent une longue liste de 1000 pathologies !

Comme souvent en la matière, avec son dispositif embryonnaire d’infirmier en pratique avancée, la France fait figure de lanterne rouge…

X.B.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • On marche sur la tête

    Le 25 octobre 2018

    Actuellement pour les infirmières françaises lorsqu'elles prescrivent dans la limite de leurs compétences (pas de médicaments), elles ne sont pas rétribuées pour cette acte. Économie pour les caisses maladies obligatoires qui ne remboursent pas la visite chez le médecin traitant (coût de la visite de 25 euros) qui aurait été nécessaire pour ce même acte ! On marche sur la tête en France.

    Murielle Pizzighini (IDE)

Réagir à cet article