Lubrizol : un groupe de médecins souhaite lancer sa propre enquête sanitaire

Paris, le jeudi 7 novembre 2019 - Santé publique France a annoncé la semaine dernière le lancement d’une enquête sur les impacts sanitaires de l’incendie de l’usine Lubrizol survenu le 26 septembre dernier. Cependant, les modalités de cette enquête ont déçu : aucun prélèvement biologique n’est en effet prévu a priori, tandis que le lancement n’interviendra pas avant mars 2020 (soit six mois après les faits). Face à ces lacunes, l’association Rouen Respire, qui vient de se constituer et qui réunit une quinzaine de médecins souhaite conduire sa propre étude. Le groupe composé de médecins du travail, épidémiologistes, psychiatres, chirurgiens a déjà établi un questionnaire comportant plus de 120 questions. Par ailleurs, les membres de l’organisation souhaitent pouvoir procéder à un dépistage d’éventuelles contaminations toxiques.

Cependant, pour pouvoir mener cette enquête, l’association devra obtenir l’aval du Conseil de l’Ordre et de la Commission nationale informatique et liberté (CNIL).

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article