Nouvelle souche de coronavirus : une transmission interhumaine ?

Bangkok, le mardi 14 janvier 2020- L’OMS (Organisation mondiale de la Santé) et les autorités sanitaires de Thaïlande ont confirmé dans ce pays l’identification d’un premier cas de pneumonie causée par une nouvelle souche de coronavirus découverte en Chine.

Jusqu'à présent, une seule personne est décédée en Chine sur les 41 patients infectés par ce nouveau type de coronavirus à Wuhan où l'épidémie est apparue fin décembre, faisant craindre initialement une résurgence du SRAS.

Un responsable du Centre d'opérations d'urgence de santé publique thaïlandais a expliqué à l'AFP que la patiente était une Chinoise de 61 ans, provenant du Wuhan, et dont la fièvre suspecte avait été détectée le 8 janvier à l'aéroport.

Un diagnostic clinique de pneumonie légère a d'abord été posé, puis « des tests de laboratoire ont confirmé que le nouveau coronavirus en était la cause » détaille l’OMS.

Si aucune transmission interhumaine n'a été établie pour l’heure, l’inquiétude est renforcée par le fait que la patiente n’a pas eu de contact avec le marché de poisson identifié comme source de l’épidémie, faisant craindre une contamination inter humaine.

Aussi, la prudence est de mise et le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus va prochainement consulter son Comité d'urgence pour établir si cette épidémie constitue une urgence sanitaire internationale.

X.B.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Tchernobyl

    Le 01 février 2020

    La France doit se rassurer le coronavirus, comme le nuage de Tchernobyl ne franchira pas nos frontières. Ainsi en ont décidées nos élites.

    Dr JP Sapin

Réagir à cet article