Peut-on vacciner 5 millions de Français par semaine ?

Paris, le mardi 4 janvier 2022 – Olivier Véran souhaite que 25 millions de Français reçoivent leur dose de rappel d’ici le 15 février prochain. Un objectif difficile mais pas irréalisable.

Olivier Véran a une ambition : faire de la France l’un des pays les plus vaccinés du monde. Pour le ministre de la Santé, ardent partisan du passe vaccinal, tout est bon pour inciter les Français à se faire administrer une troisième dose de vaccin. Le délai pour être éligible à une dose de rappel depuis sa deuxième injection a ainsi été réduit à trois mois (contre six mois initialement). Mais le ministre de la Santé a surtout annoncé ce dimanche dans une interview au Journal du dimanche qu’à compter du 15 février, les personnes souhaitant conserver leur passe sanitaire (ou vaccinal) devront se faire administrer une dose de rappel dans les quatre mois suivant leur deuxième dose (contre sept mois actuellement).

Quand Olivier Véran gonfle les chiffres

Au 15 février, ce seront donc 46,7 millions de Français qui seront éligibles à la dose de rappel et 45,7 millions qui devront l’avoir reçu pour conserver leur passe vaccinal. A l’heure actuelle, 24 millions de Français ont déjà reçu leur troisième dose. La France doit donc se préparer à vacciner environ 22 millions de personnes d’ici le 15 février (en réalité un petit moins, puisque le ministre a précisé que les personnes doublement vaccinés et contaminés n’auront pas besoin d’être à nouveau immunisés pour conserver leur passe vaccinal).

Pour le ministre de la Santé, l’objectif est réalisable. « Pour que chacun puisse avoir son passe vaccinal, je fixe donc l’objectif collectif le plus ambitieux de l’histoire de la vaccination dans notre pays : ensemble, nous devons atteindre en cinq semaines au moins 25 millions d’injections » a déclaré le ministre au JDD, gonflant quelque peu les chiffres. Olivier Véran table ainsi sur un rythme de 5 millions de vaccinations de rappel par semaine, bien qu’en réalité environ 3,5 millions de troisième dose hebdomadaire suffiront.

38 millions de doses livrées dans les prochains jours

A l’heure actuelle, 300 000 doses de rappel sont administrées aux Français chaque jour, un nombre très insuffisant pour remplir l’objectif fixé par le gouvernement et en forte baisse depuis deux semaines.

Mais ce chiffre relativement bas reflète peut-être surtout un ralentissement de l’adhésion des Français à la dose de rappel. Si « l’engouement » reprenait (et sera sans doute le cas avec les nouvelles annonces gouvernementales), la France semble tout à fait en capacité de vacciner 3,5 millions de Français par semaine. En effet, après l’annonce de l’instauration du passe sanitaire en juillet dernier ou du passe vaccinal en décembre, ce sont parfois plus de 800 000 doses par jour qui ont été administrées.

Si notre pays parvient à retrouver et conserver ce rythme pendant les six prochaines semaines, l’objectif fixé par Olivier Véran est donc atteignable. Mais l’intendance doit suivre. C’est pourquoi le ministre a annoncé que des pompiers, des militaires et des secouristes allaient être mobilisés pour aider les soignants déjà chargés de la vaccination. Par ailleurs, 38 millions de doses de vaccins vont être livrés par les laboratoires Moderna et Pfizer dans les prochains jours. « L’objectif de l’exécutif est primordial, il faut couvrir au maximum et le plus vite possible la population avec le rappel qui est efficace » a commenté ce lundi le professeur Alain Fischer, président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale. « Je pense qu’il est tenable et qu’il faut le tenir ».

Quentin Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article