Coupées de l’innocence

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre les mutilations féminines et alors que la pandémie a freiné les progrès réalisés en la matière partout dans le monde, des associations françaises rappellent la vigilance à préserver face à certains voyages suspects de jeunes filles, envoyées dans les pays d’origine de leur famille sous prétexte de vacances ou de visites à des proches et qui en réalité y subissent une excision avec la complicité de leurs parents.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article