Des milliers vies englouties par la terre

Le séisme survenu lundi dernier à la frontière entre la Turquie et la Syrie a causé la mort d’au moins 35 000 personnes, selon le dernier bilan officiel ce dimanche, qui n’est malheureusement encore que provisoire. Une semaine après le séisme, les secouristes parviennent encore à trouver des survivants sous les décombres, mais ce genre de miracle est de plus en plus rare. La solidarité internationale s’organise et de nombreux pays, dont la France, ont envoyé des soignants et de l’aide humanitaire sur place, mais elle risque d’être difficile à acheminer en Syrie, pays en proie à la guerre civile depuis 12 ans.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article